Mercato : Non à la L1, Mariano Diaz préfère cirer le banc à Madrid

Mercato : Non à la L1, Mariano Diaz préfère cirer le banc à Madrid

Photo Icon Sport

Afin de compenser les pertes liées à la crise sanitaire, le Real Madrid tente de pousser des joueurs vers la sortie. Mais les indésirables de l’entraîneur Zinédine Zidane ne sont pas simples à convaincre, à l’image de l’attaquant Mariano Diaz.

Comparé à son rival du FC Barcelone, confronté au cas Lionel Messi, le Real Madrid n’anime que très peu l’actualité mercato. Habituellement associée de nombreuses rumeurs, surtout les plus folles, la Maison Blanche passerait presque inaperçue cet été. Il faut dire que le club madrilène a été clair en laissant filtrer l’information selon laquelle la priorité était donnée aux ventes. Le champion d’Espagne, dont les pertes sont estimées à environ 200 millions d’euros depuis le début de la crise sanitaire, va tenter de récupérer cet argent sur le marché des transferts.

Seulement voilà, les indésirables de l’entraîneur Zinédine Zidane ne se laissent pas faire. On pense évidemment à l’attaquant Gareth Bale, bien décidé à narguer le Français jusqu’au bout. Vient ensuite le cas Mariano Diaz, qui n’a disputé que six matchs, pour 84 minutes de jeu, la saison dernière toutes compétitions confondues. Dans ces conditions, l’avant-centre de 27 ans aurait pu s’empresser de faire ses valises à la moindre proposition.

Mariano s’accroche à son salaire

Mais non, les médias portugais O’Jogo et A’Bola révèlent que l’ancien Lyonnais a repoussé les avances du Benfica Lisbonne après l’échec des discussions avec Edinson Cavani. A noter que l’Hispano-Dominicain aurait également refusé des offres en provenance de Ligue 1 et de Serie A. Principalement à cause de son contrat jusqu’en 2023 assorti d’un confortable salaire annuel de 5 millions d’euros. Suffisant pour consoler Mariano Diaz lorsque Zidane l’envoie en tribunes les jours de match…