Mercato : Un buteur du PSG qui fait saliver, l'OL abandonne

Mercato : Un buteur du PSG qui fait saliver, l'OL abandonne

Icon Sport

Sur le départ du PSG malgré une préparation convaincante, Arnaud Kalimuendo est toujours plus proche de rejoindre Leeds.

Auteur d’une préparation convaincante avec le Paris Saint-Germain, Arnaud Kalimuendo est un joueur apprécié par Christophe Galtier dans la capitale. Au terme du stage parisien au Japon, l’entraîneur de 55 ans a loué les qualités d’Arnaud Kalimuendo ainsi que son état d’esprit irréprochable. En attendant le retour en forme d’Hugo Ekitike, l’ex-attaquant de Lens entre dans les plans du Paris Saint-Germain. La preuve : Arnaud Kalimuendo est entré en jeu face au FC Nantes lors du Trophée des Champions. Cela étant, la tendance est toujours à un départ d’Arnaud Kalimuendo cet été. Les prétendants ne manquent pas puisque Leeds, l’OL, le Stade Rennais ou encore Newcastle ont manifesté leur intérêt auprès du PSG pour s’attacher les services de l’international espoirs français.

Leeds grand favori pour accueillir Kalimuendo

L’intérêt de l’Olympique Lyonnais pouvait surprendre dans la mesure où à ce poste, le club rhodanien compte déjà Alexandre Lacazette et Moussa Dembélé, lequel refuse de partir alors qu’il sera libre dans un an. L’OL est désormais hors course selon les informations relayées par le média britannique Leeds-Live, qui croit savoir que Leeds a posé 20 millions d’euros sur la table pour s’offrir les services d’Arnaud Kalimuendo. Une offre que l’Olympique Lyonnais refuse d’égaler, conscient qu’il s’agirait d’une folie à un poste déjà très bien garni. En revanche, le Stade Rennais n’a pas encore dit son dernier mot dans ce dossier et reste à l’affût, notamment en cas de départ en attaque tandis que Martin Terrier est très courtisé. Pour l’heure, la tendance est toujours à une signature en Angleterre pour Arnaud Kalimuendo mais un statu quo n’est pas à exclure, le PSG appréciant vraiment son profil. Tout dépendra sans doute de la réussite ou non de l’opération dégraissage et si Paris arrive à faire entrer de l’argent avec les ventes de ses nombreux indésirables (Kehrer, Icardi, Gueye, Wijnaldum, Draxler, etc).