Mercato : OL, OM... Giroud lâche une condition avant son départ

Mercato : OL, OM... Giroud lâche une condition avant son départ

Photo Icon Sport

Auteur d’un triplé face au Dynamo Kiev (0-5) jeudi, Olivier Giroud est devenu le meilleur buteur de l’Europa League avec neuf réalisations.

On peut presque parler d’un lot de consolation pour l’attaquant de Chelsea, privé de temps de jeu en Premier League. Si le sélectionneur Didier Deschamps continue de le convoquer, l’international tricolore a de plus en plus de mal à supporter sa situation. Cela tombe bien, Giroud arrive en fin de contrat et ne compte pas rejouer un second rôle au sein de sa prochaine formation.

« Non, aucune chance, a prévenu l’ancien Montpelliérain. Je suis un compétiteur. J'ai 32 ans mais je suis toujours jeune. Je me sens très bien physiquement. Quand je fais les tests sur le tapis de course, je tiens à dire que je fais partie des meilleurs dans l'équipe. J'ai la motivation pour continuer. » Et cela vaut aussi pour sa carrière internationale, même si certains ne comprennent pas sa décision de poursuivre après le sacre de l’été dernier.

Un autre rôle à Chelsea, ou ailleurs

« Certains coéquipiers m'ont demandé pourquoi je n'avais pas pris ma retraite internationale après la Coupe du monde. Mais j'ai toujours faim et je sais à quel point le football me manquera après la fin de ma carrière. J'en veux encore, a expliqué le Français. Je pense que j'ai encore quelques belles années devant moi. Je suis passé par beaucoup de moments difficiles dans ma carrière. Je veux juste prendre du plaisir après le sacre au Mondial. Je veux jouer tous les matchs et être heureux sur le terrain. »

Mais à Chelsea, le patron, c’est Maurizio Sarri. « Ce n'est pas moi qui choisis l'équipe, le manager fait des choix. Je joue en Europa League et je suis content d'aider l'équipe à passer les tours. L'objectif est clairement de remporter le tournoi. La Premier League c'est autre chose, vous savez. Maintenant, on ne sait pas de quoi demain est fait, qui peut le dire ? On verra », a conclu Giroud, dont le nom revient souvent en Ligue 1, plus précisément à Lyon et Marseille.