Ep : Cristiano Ronaldo au Real Madrid grâce au fisc espagnol ?

Ep : Cristiano Ronaldo au Real Madrid grâce au fisc espagnol ?

La presse espagnole rêve de voir revenir Cristiano Ronaldo au Real Madrid. Mais pour cela, Florentino Perez doit gérer l'aspect financier du dossier CR7 au millimètre. 

A un an de la fin de son contrat avec la Juventus, Cristiano Ronaldo n’est pas certain de porter le célèbre maillot de la Vieille Dame la saison prochaine. Si du côté des dirigeants turinois on répète que CR7 sera bien dans l’effectif d’Andrea Pirlo en 2021-2022, malgré son salaire colossal, l’énorme désillusion vécue par l’international portugais cette saison, notamment en Ligue des champions, pourrait bien inciter Cristiano Ronaldo à réclamer un bon de sortie lors du prochain marché des transferts. Un mercato qui pourrait être celui du siècle, puisque Lionel Messi, l’éternel rival de CR7, est lui aussi sur le départ du FC Barcelone. Mais lorsque l’on parle de Ronaldo ce n’est pas du côté du Barça que les regards se tournent mais vers le Real Madrid. Et ces dernières semaines, les rumeurs bruissent sur le désir de la star portugaise de revenir chez les Merengue trois ans après avoir quitté Madrid.

Un contrat d'un an pour Cristiano Ronaldo ?

Cependant, s’offrir un joueur comme Cristiano Ronaldo a un coût, et si Florentino Perez veut, en plus, s’offrir Kylian Mbappé ou Erling Haaland, alors le président du Real Madrid va devoir réussir un montage financier au millimètre. Et selon TodoFichajes, la fiscalité espagnole pourrait donner un gros coup de main aux Merengue pour réussir à recruter CR7 dès cet été. Citant des spécialistes du droit et de la législation du sport, le média spécialisé espagnol explique que s’il revient à Madrid, Cristiano Ronaldo sera imposé pendant un an comme non-résident, et il ne paiera donc pas 50% d’impôts sur son salaire et ses bonus, ce qui permettra au Real Madrid de revoir une offre salariale à la baisse, sans que Cristiano Ronaldo ne soit perdant puisqu'il paiera moins d'impôts. Autrement dit, en dépensant moins, le club entraîné par Zinedine Zidane pourra lui proposer de gagner plus qu’à la Juventus, tout en ayant un budget pour payer le transfert de CR7. Seul souci, il faudrait que Cristiano Ronaldo accepte de signer pour seulement un an au Real Madrid, puis renégocie une prolongation si les choses se passent bien. Autrement dit, ce n’est pas gagné.