Barça : Griezmann mis à la porte, Guardiola sans pitié

Barça : Griezmann mis à la porte, Guardiola sans pitié

Absent des plans de la nouvelle direction, Antoine Griezmann se retrouve poussé vers la sortie par le FC Barcelone. L’attaquant français recherche donc sa prochaine destination mais peut déjà oublier la piste menant à Manchester City.

En pleine reconstruction, le FC Barcelone va faire des malheureux dans les mois à venir. On sait que le nouveau président Joan Laporta tient absolument à conserver Lionel Messi. Et parmi ses autres objectifs figure notamment la prolongation de l’ailier Ousmane Dembélé. Quant à Antoine Griezmann, d’après le média espagnol Don Balon, l’ancien joueur de l’Atlético Madrid ne fait pas partie des plans du club catalan. L’attaquant auteur de 8 buts et 6 passes décisives en Liga cette saison ne donne toujours pas satisfaction à l’entraîneur Ronald Koeman, qui ne le considère pas comme un titulaire indiscutable.

Comme son coéquipier brésilien Philippe Coutinho, Antoine Griezmann se retrouve donc poussé vers la sortie. Lui dont le transfert, sans doute largement inférieur aux 120 millions d’euros qu’il avait coûtés, pourrait donner plus de marge pour conserver Lionel Messi. Ou pour réaliser le rêve de Joan Laporta, à savoir recruter l’avant-centre du Borussia Dortmund Erling Haaland. C’est pourquoi l’international tricolore aurait été prié de se trouver un club si ses performances n’étaient pas à la hauteur. Apparemment, Antoine Griezmann accepte l’idée de faire ses valises.

Recalé par Guardiola

La preuve, le Blaugrana aurait lui-même proposé ses services à Manchester City, une équipe compétitive avec un projet ambitieux, soit les deux critères du joueur. Malheureusement pour lui, le manager Pep Guardiola aurait immédiatement refusé de l’accueillir. Et ce même si le technicien devra compenser le probable départ en fin de contrat de Sergio Agüero. Il faut dire que les prestations d'Antoine Griezmann n’ont pas dû faire saliver le coach espagnol, que l’on sait beaucoup plus attiré par Lionel Messi évidemment.