Vente ASSE : Coup de théâtre avec ce projet surprise

Vente ASSE : Coup de théâtre avec ce projet surprise

Icon Sport

Mi-avril, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont officialisé leur volonté de vendre l’AS Saint-Etienne mais pour l’heure, le dossier est en stand-by.

Ces dernières semaines, les noms d’Olivier Markarian et du prince cambodgien Norodom Ravichak ont circulé. Néanmoins, aucun projet présenté n’est considéré comme sérieux à l’heure actuelle par les dirigeants de l’AS Saint-Etienne. En toute logique, les supporters commencent à s’impatienter d’autant plus que dans le même temps, l’équipe de Claude Puel coule. Sèchement battu par Nice samedi après-midi (3-0), Saint-Etienne est lanterne rouge de la Ligue 1. Mais l’espoir pourrait subitement renaître dans le Forez selon les informations obtenues par RMC, qui affirme qu’un dossier de reprise pourrait « sortir du bois » à la surprise générale dans les prochaines semaines.

Caïazzo freine la vente de l'ASSE

Pour le moment, la radio n’est pas en mesure de dévoiler les détails de ce projet de reprise mais affirme que la rumeur court et prend de plus en plus de poids dans le Forez ces derniers jours. Pour que la vente de l’ASSE soit actée à court terme, il faudra en revanche que Bernard Caïazzo fasse un effort. Car pour la radio, il ne fait aucun doute que le président du conseil de surveillance des Verts est le principal frein à cette heure. Là où Roland Romeyer a réellement la volonté de vendre, à condition bien sûr que le projet de reprise soit solide, Bernard Caïazzo rêve toujours de tirer une très grosse somme de la vente du club. En plus, il aimerait garder un pied dans le club après sa vente, ou tout du moins dans le monde du football. Autant dire que l’équation est extrêmement complexe pour l’ASSE, qui va devoir trouver le repreneur parfait, solide financièrement et qui accepte de garder une petite place au chaud à Bernard Caïazzo, pour lancer une nouvelle ère. Pour le moment, on en est encore loin.