ASSE : Les cadres contre Puel, la guerre est déclarée à Sainté

ASSE : Les cadres contre Puel, la guerre est déclarée à Sainté

Photo Icon Sport

Battu par Lyon dans le derby dimanche soir (2-0), Saint-Etienne est plus proche que jamais de la zone rouge avec seulement deux points d’avance sur l’actuel barragiste, Nîmes.

L’inquiétude est grande à Saint-Etienne, où la première période du derby contre Lyon a frôlé le ridicule avec seulement 22 % de possession de balle. A onze journées de la fin, les Verts de Claude Puel sont bien concernés par la lutte pour le maintien. Mais sont-ils prêts pour cette bataille qu’ils ne s’attendaient certainement pas à livrer ? Journaliste pour RMC ayant récolté quelques échos auprès du vestiaire de l’ASSE, Mohamed Bouhafsi a un gros doute puisque le vestiaire n'est clairement pas uni dans cette lutte.

« Ils ne se sentent pas forcément menacés de Ligue 2. J'ai pu discuter avec certains joueurs lundi. Ils ne sont pas encore de la psychose d'une descente. En revanche, ils ont conscience qu'il y a un soucis, grave, au sein de l'effectif. Nous avons évoqué des scissions et dissensions importantes entre le staff et certains joueurs, notamment les cadres, mais aujourd'hui on a la sensation que certains joueurs ne voient pas le bout du tunnel. Il y a une cassure, une forme de crise de confiance. Un joueur me disait : "on a l'impression de ne pas y arriver". Un autre m'a dit : "je n'ai jamais vu une première période comme celle d'hier". 78% c'est le plus gros taux de possession de balle de la saison. Même le PSG face aux équipes qui jouent le maintien n'a pas cette possession » a confié le journaliste, pour qui l’inquiétude est donc grandissante du côté de l’AS Saint-Etienne au vu de la situation sportive très préoccupante.