ASSE : Javier Pastore à St-Etienne, Omar da Fonseca assume

ASSE : Javier Pastore à St-Etienne, Omar da Fonseca assume

Photo Icon Sport

A l'AS Saint-Etienne comme dans d'autres clubs, on a parfois raté d'énormes affaires, et cela a été le cas avec Javier Pastore que les Verts n'ont pas gardé après un test.

Avec des « si », on pourrait refaire l’histoire du football, et notamment lorsqu’il s’agit de parler des footballeurs en devenir. Cristiano Ronaldo à l’OL, David Trezeguet au PSG, Kylian Mbappé à Caen, mais du côté de l’AS Saint-Etienne l’histoire de Javier Pastore est dans toutes les mémoires. Alors qu’il n’avait que 17 ans, El Flaco avait fait un test chez les Verts, lesquels possédaient 51% du club argentin où jouait alors Pastore. Omar da Fonseca, alors dirigeant stéphanois, avait fait venir le joueur argentin pour un essai à l’ASSE, mais finalement le futur parisien n’avait pas été conservé, et s’était engagé pour rien avec le club d’Huracan. Deux ans plus tard, il signait à Palerme pour 8ME, et ensuite il s’engageait en 2011 au PSG pour 40ME. Evoquant dans So Foot cet épisode, le consultant de BeInSport affirme ne pas avoir des regrets et il s’en explique sans problème.

« Quand j’ai vu Javier Pastore s’engager au PSG, je l’ai pris de manière très froide en me disant que ce n’est que dans le football que tu peux voir des choses pareilles. Nous avons laissé Pastore repartir en Argentine pour un euro symbolique alors que balle au pied, je le trouvais extraordinaire ! Derrière, il fait deux ans magnifiques en D2 à Huracán, et Palerme va l’acheter 8 millions d’euros. C’est le seul secteur économique que je connaisse où une telle différence financière est possible. Quand on en reparle avec le président Caïazzo, on relit le rapport que nous avions écrit. Et les choses étaient claires : ses tests physiques et sa capacité à franchir les paliers n’étaient pas terribles. Il fallait prendre une décision à un instant donné », avoue courageusement Omar da Fonseca.