ASSE : Anarchie à Sainté, attention à la Ligue 2

ASSE : Anarchie à Sainté, attention à la Ligue 2

D'après les informations de RMC Sport, d'importants problèmes de discipline règneraient à Saint-Etienne, symbolisés par plusieurs retards à l'entraînement. Une situation qui échappe totalement à Claude Puel.

Balayée par l'AS Monaco vendredi soir (0-4), l'AS Saint-Etienne traverse une période très compliquée. Seizièmes de Ligue 1, les Verts ne comptent que cinq petites longueurs d'avance sur Nantes, premier relégable. Mais au-delà des résultats sportifs, c'est le comportement des joueurs qui inquiète en interne. D'après les informations de RMC Sport, d'importants problèmes de discipline existeraient au sein du club.

En pleine lutte pour le maintien, certains Verts auraient une attitude désinvolte et un comportement inadéquat compte tenu de la situation. Ces problèmes de discipline se symbolisent par de très nombreux retards aux entraînements.  Une situation qui échappe totalement au trio formé par Claude Puel, Jacky Bonnevay et Julien Sablé, lesquels semblent avoir petit à petit perdu le soutien du vestiaire. On se souvient également que pour aboutir au licenciement de Stéphane Ruffier, le staff de l'ASSE s'était montré très pointilleux sur les règles, ce qui est visiblement un peu moins le cas dernièrement.

Des Verts en danger

Une attitude d'autant plus regrettable que l'ASSE est mal en point en championnat. Sur les cinq derniers matchs de Ligue 1, les Verts ne l'ont emporté qu'une fois à Angers contre trois défaites et un match nul. Humiliés par des Monégasques en très grande forme vendredi soir et battus 4-0 à domicile, les hommes de Claude Puel vont devoir lutter jusqu'à la fin pour conserver leur place dans l'élite. Une situation alarmante pour Patrick Guillou, ancien du club et désormais consultant pour beIN SPORTS, qui s'est dernièrement inquiété pour la survive toute entière de l'ASSE. Rappelons que si les joueurs ne sont pas exempts de tout reproches, la direction stéphanoise n'est elle non plus pas toute blanche, à l'image de Bernard Caïazzo, vivement critiqué pour son choix de s'être retiré à Dubai. Espérons pour l'AS Saint-Etienne que la trêve internationale permette de régler ces problèmes, alors que la prochaine rencontre de L1 face à Nîmes, concurrent direct pour le maintien, s'annonce déjà capitale.