Sergio Ramos et Pochettino, gros malaise au PSG !

Sergio Ramos et Pochettino, gros malaise au PSG !

Icon Sport

Remplaçant contre l'Olympique Lyonnais, Sergio Ramos n'a pas joué une seule seconde alors qu'il était en forme. Mauricio Pochettino s'est expliqué sur ce choix qui fait du bruit.

L’entraîneur du PSG devait composer avec de nombreuses absences, et non des moindres, pour le déplacement à Lyon, puisque Lionel Messi, Neymar et Angel Di Maria, pour ne citer qu’eux, étaient forfaits face à l’équipe de Peter Bosz. Si sur le plan offensif, Paris était démuni, en défense, Mauricio Pochettino pouvait cette fois compter sur la présence de nombreux titulaires, et il avait même un Sergio Ramos en forme à 100%. Mais il est dit qu’entre Paris et la star défensive espagnole rien ne sera simple. Car finalement, l’ancien Madrilène a suivi toute la rencontre depuis le banc de touche avec un masque chirurgical sur le visage qui cachait mal son désarroi. Après avoir purgé sa suspension consécutive à son expulsion face à Lorient, Ramos postulait à une place dans le 11 de départ parisien, mais l’entraîneur argentin n’a pas fait ce choix et l’a assumé. « La concurrence est grande pour tout le monde. J'espère que Sergio Ramos pourra jouer les prochains matchs, mais ma décision était de jouer avec Kimpembe et Marquinhos. Oui, il va bien, donc c'était un choix », a lancé Mauricio Pochettino.

Sergio Ramos remplaçant de luxe au PSG, ça passe mal

De son côté, Sergio Ramos ne s’est pas exprimé sur ce choix, le défenseur de 35 ans quittant le Groupama Stadium sans un mot. Mais forcément, alors qu’il n’a joué qu’un peu plus d’un match en Ligue 1 (contre l’AS Saint-Étienne et à Lorient où il a vu rouge), on peut désormais se poser la question de l’intérêt pour le Paris Saint-Germain de l’avoir fait venir, surtout en sachant qu’il devait se refaire une santé avant de postuler à une place de titulaire. Désormais à 100% sur le plan physique, Sergio Ramos n’est aux yeux du technicien parisien qu’un plan B. Et en interne, cela risque de tousser fort, car la première moitié de saison de Sergio Ramos avait déjà sérieusement agacé du côté du Qatar, où l'on se demandait bien pourquoi Leonardo avait fait signer un défenseur pas en état de jouer. Et si désormais il est en mesure de jouer et qu'on le laisse sur la touche, Doha risque de sérieusement secouer la direction sportive du Paris Saint-Germain.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sergio Ramos (@sergioramos)

Et du côté de la presse sportive madrilène, où on est forcément attentif à tout ce qui concerne le légendaire joueur de l'Espagne et du Real Madrid, on se fait un plaisir de remarquer que les choses ne vont pas pour le mieux entre Sergio Ramos et Mauricio Pochettino. Tout le monde donne d'ailleurs rendez-vous au défenseur légendaire et à son entraîneur le week-end prochain lors de PSG-Brest, AS annonçant de grosses secousses internes si Ramos est une nouvelle fois sur le banc de touche parisien au Parc des Princes.