PSG : Une sale histoire derrière le divorce Neymar-Nike ?

PSG : Une sale histoire derrière le divorce Neymar-Nike ?

Icon Sport

Egérie de Nike depuis ses premiers pas dans le monde du football, Neymar est désormais passé chez Puma.

Un choix qui a fait forcément du bruit à la fin de l’été 2020, mais qui n’a pas été trop commenté. Le joueur du PSG s’est contenté d’expliquer qu’il n’avait pas apprécié le manque de soutien de certains de ses sponsors quand il a été en difficulté sur certaines affaires extra-sportives, et notamment une accusation de viol par une femme qui avait fait le déplacement depuis le Brésil jusqu’à Paris en 2019. Mais la réalité serait bien différente selon le Wall Street Journal, qui révèle que le meneur de jeu du Paris SG a refusé de coopérer à une enquête interne pour agression sexuelle que Nike souhaitait mener. Les faits se seraient déroulés en 2016, quand une jeune femme de la firme américaine a expliqué à ses collègues et amis que Neymar avait tenté de la forcer à lui faire une fellation dans une chambre d’hôtel à New York. La jeune femme avait dans un premier temps voulu taire cette affaire, avant qu’une enquête interne ne soit débutée en 2018. Lorsque la procédure a été lancée en 2019, Neymar a refusé de coopérer, ce que la marque à la virgule a confirmé, sans toutefois accuser le joueur brésilien de quoi que ce soit. D’ailleurs, l’enquête interne n’a permis de déboucher sur une aucune conclusion. 

« Nike a mis fin à son partenariat avec le sportif parce qu'il a refusé de coopérer dans une enquête de bonne foi sur des allégations crédibles d'actes répréhensibles formulées par une employée. Aucun ensemble de faits n'a émergé qui nous permettrait de nous prononcer sur le fond de l'affaire. Il serait inapproprié pour Nike de faire une déclaration accusatrice sans être en mesure de fournir des faits à l’appui », a fait savoir Nike, qui a répondu rapidement aux révélations du Wall Street Journal. De son côté, Neymar a fait parler ses avocats, qui ont menacé de s’attaquer à tous ceux qui accuseraient le joueur sans preuve. « Neymar Jr. se défendra vigoureusement contre ces attaques sans fondement au cas où une quelconque allégation serait présentée, ce qui n'est pas arrivé jusqu'à présent », ont tenu à rappeler les avocats du numéro 10 du PSG. Une affaire qui explique en tout cas pourquoi Neymar s’est séparé de Nike, alors que le partenariat semblait devoir durer jusqu’à la fin de las carrière du Brésilien.