PSG : Messi pèse sur ce dossier bouillant

PSG : Messi pèse sur ce dossier bouillant

Icon Sport

Arrivé en provenance du Milan AC lors du dernier mercato estival, Gianluigi Donnarumma connaît un départ assez compliqué au Paris Saint-Germain.

Grâce à Keylor Navas, le club de la capitale française avait réglé tous ses problèmes avec les gardiens de but. Mais cet été, avec l’arrivée de Gianluigi Donnarumma, le PSG s’est remis des bâtons dans les roues. Un peu contre son gré, sachant que l’arrivée de l'international italien a été planifiée par Leonardo, Mauricio Pochettino doit maintenant gérer la concurrence entre deux gardiens titulaires. Si en début de saison, le problème ne se posait pas, sachant que Donnarumma était revenu plus tardivement après son sacre à l’Euro 2021 avec l’Italie, désormais, c’est le casse-tête pour le coach argentin. Depuis le retour de la trêve internationale de septembre, Pochettino a équilibré le temps de jeu, en alternant Navas et Donnarumma entre chaque match. S’il a participé au choc contre l’OL en Ligue 1 le week-end dernier, l’ancien du Milan n’a toutefois pas eu la chance de jouer le premier match de Ligue des Champions, à Bruges le 15 septembre dernier. Un fait qui montre que Pochettino semble donner plus un avantage à Navas. Ce qui touche l’Italien, qui serait mécontent de sa situation au PSG

Les Sud-Américains votent Navas

S’il savait qu’il serait mis en concurrence avec l'international costaricien durant toute la saison, le champion d’Europe pensait quand même récupérer le rôle de numéro un. Sans ça, le protégé de Mino Raiola n’est pas vraiment heureux à Paris. Et ce spleen n’est peut-être pas terminé, puisque dans le vestiaire parisien, la balance penche plus en faveur de Navas. En effet, selon les informations du Corriere della Sera, les Sud-Américains soutiennent tous Navas, « sans rien avoir toutefois contre l'Italien ». Parmi eux, Lionel Messi, qui considère le gardien de 34 ans comme un ami, plaide vraiment en sa faveur, comme Di Maria, Paredes, Marquinhos ou Neymar. Autant dire que pour ne pas perdre son groupe, Pochettino se retrouve un peu dans l’obligation d’aligner Navas dans la cage du PSG… De quoi relancer les rumeurs autour de l’avenir de Donnarumma, déjà annoncé dans le viseur de la Juventus pour 2022.