PSG : Marca envoie balader Al-Khelaïfi et sa leçon de morale

PSG : Marca envoie balader Al-Khelaïfi et sa leçon de morale

Photo Icon Sport

Cette semaine, Nasser Al-Khelaïfi a profité du lancement de son partenariat avec Jordan pour répondre au Real Madrid.

Le président du Paris Saint-Germain a en effet accordé un entretien à Marca dans lequel il évoque l’intérêt madrilène pour Neymar. L’occasion pour lui de faire la morale à la Maison Blanche et à toutes les formations qui osent négocier avec des joueurs parisiens en coulisse. Mais comme on pouvait s’y attendre, le message d’Al-Khelaïfi n’a pas été applaudi en Espagne. La preuve avec la réponse du quotidien sportif.

« Dans ce discours où il rappelle que personne ne doit discuter en douce avec ses joueurs, il oublie ce que son équipe a fait la saison dernière avec Neymar ou ce qu'elle a tenté cet été avec des joueurs comme Rakitic, Luis Filipe, Pogba ou Kanté, a réagi le journaliste de Marca José Felix Diaz. Ce double discours n’est pas compatible avec le football actuel, dans lequel toutes les équipes contactent les joueurs qui les intéressent avant leur signature. Il oublie que le PSG a manœuvré dans le dos des clubs des joueurs cités. Le dernier, c'était Rakitic au FC Barcelone. Un club avec qui le PSG bataille depuis 14 mois. Même s’il est vrai que tout cela a débuté avec Verratti. »

Une accusation à la Tebas

Ensuite, notre confrère a imité son compatriote Javier Tebas, le patron de la Liga. « Le club qui siège à Paris mais dont la structure entrepreneuriale et économique est au Qatar, profite d’une santé financière privilégiée, a-t-il dénoncé. Et l’UEFA devra dire s’il respecte le fameux Fair-Play Financier, ou pas. Mais Al-Khelaïfi doit entendre que cet argent et cette position dominante ne doivent pas aboutir à des règles unilatérales. Il n’aime pas qu’on touche aux siens, mais eux peuvent le faire avec les autres… Curieux. » A priori, Al-Khelaïfi ne passera jamais ses vacances en Espagne...