PSG : Icardi sème des indices 2.0 sur son mercato

PSG : Icardi sème des indices 2.0 sur son mercato

Photo Icon Sport

Ces dernières années, les supporters du PSG ont eu le droit à des mercatos animés avec notamment les feuilletons Kylian Mbappé ou encore Neymar.

L’été prochain, c’est un autre attaquant très désiré en Europe qui risque de faire parler les supporters du Paris Saint-Germain en la personne de Mauro Icardi. Et pour cause, l’attaquant argentin de 26 ans est encore dans le flou pour son avenir, lui qui est prêté avec une option d’achat à 70 ME par l’Inter Milan au Paris SG. Ces dernières semaines, la presse italienne a indiqué tout et son contraire au sujet de l’avenir de Mauro Icardi entre un possible retour à l’Inter, un transfert en Angleterre, un déménagement à la Juventus Turin ou encore une signature définitive au Paris Saint-Germain.

La volonté du joueur, dont les actions sont souvent téléguidées par Wanda Nara, est également assez floue. Mais si l’on se fie aux réseaux sociaux de l’Argentin, alors la tendance est très nette. Effectivement, les six dernières publications de Mauro Icardi sur son compte Instagram le montrent sous les couleurs du PSG, en train de célébrer ses buts. S’appuyant notamment sur ces quelques indices 2.0, la Gazzetta dello Sport explique que des signes positifs semblent indiquer que Mauro Icardi pourrait rester au Paris SG même s’il n’y a toujours « aucune certitude quant à l’heureuse issue des pourparlers ». Car si Leonardo dispose d’une option d’achat non négociable avec l’Inter Milan, il doit en revanche trouver un accord contractuel avec Wanda Nara pour la signature officielle et définitive de Mauro Icardi. En cas de départ d’Edinson Cavani, libre de tout contrat à l’issue de la saison, nul doute que le PSG fera son maximum afin de conserver Mauro Icardi. Sans quoi il faudra recruter un cador en attaque lors du prochain mercato, ce qui n’est pas dans les plans initiaux du champion de France 2020.

Voir cette publication sur Instagram

🔴🔵 @psg

Une publication partagée par Μαυʀɸ Iϲαʀδι (@mauroicardi) le