PSG : Daniel Riolo scandalisé par ces images censurées !

PSG : Daniel Riolo scandalisé par ces images censurées !

Samedi, en marge de la victoire du Paris Saint-Germain face à Nantes en Ligue 1 (3-1), le Virage Auteuil du Parc des Princes fêtait ses 30 ans. Un anniversaire largement célébré, même si Amazon a décidé de tout cacher lors du direct...

Les ultras du Virage Auteuil du Parc des Princes ont passé un bon samedi. Outre la victoire de leur équipe contre Nantes en championnat, les supporters ont surtout assisté au premier but de Lionel Messi en L1 avec le PSG. Le clou du spectacle d’une sacrée journée. Vu qu’à l’occasion de son trentième anniversaire, le Collectif Ultras Paris a multiplié les festivités. Après un énorme cortège dans les rues de Paris jusqu’aux portes du Parc des Princes, les ultras ont ensuite pénétré dans les tribunes. Tout en portant leurs joueurs, les supporters parisiens ont fait le spectacle. D’abord en dévoilant un incroyable tifo sur toute une tribune au coup d’envoi du match. Puis en faisant notamment exploser de nombreux fumigènes et d'objets pyrotechniques à la trentième minute de jeu. 

Si le spectacle a donc été au rendez-vous pour les habitués du Parc, les téléspectateurs, eux, n’ont rien vu de tout cela… Tout simplement parce qu’Amazon, diffuseur de ce PSG-FCN via son application Prime Vidéo, n’a pas diffusé les images de ce craquage. Si les commentateurs Julien Brun et Thierry Henry ont fait allusion à cette célébration quand la fumée dégagée sur le terrain a gêné les joueurs, Amazon a justifié son choix de non-diffusion, en raison « d’une action de jeu et que le ballon n'est pas sorti pendant plus de deux minutes trente », selon L'Equipe. Une excuse qui ne passe pas chez Daniel Riolo, pour qui Amazon cache les actes négatifs autour de la L1 depuis le début de la saison. « Amazon décide de ne pas montrer la fête des 30 ans du virage Auteuil. Amazon a donc même acheté le droit de montrer le foot comme eux le veulent… », a balancé, sur Twitter, le journaliste de RMC, qui ne se satisfait donc pas pleinement de la couverture médiatique faite de la L1 par Amazon.