OM : Quand Beye s'est fait retourner comme une crêpe par Pape Diouf

OM : Quand Beye s'est fait retourner comme une crêpe par Pape Diouf

Photo Icon Sport

Habib Beye a eu une pensée émue pour son ancien président Pape Diouf, décédé cette semaine, et en a profité pour se remémorer une anecdote très parlante sur l’ex-président de l’OM.

Ancien journaliste, agent de joueurs devenu ensuite président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf avait tout de même un certain bagage, une expérience de milieu et une pointe de roublardise lui permettant bien souvent d’arriver à ses fins. Joueur de l’OM quand Pape Diouf était aux commandes du club, Habib Beye a raconté sur Canal+ une anecdote qui en dit long sur l’habileté de langage et les ambitions du Sénégalais quand il était aux commandes. Ainsi, en tant que capitaine, le défenseur était parti tenter sa chance pour négocier des primes de classement en vue de la fin de la saison, comme cela se fait dans la plupart des clubs.

« Pape me dit ‘Mais pourquoi tu veux des primes, on est à l'Olympique de Marseille. Ici on doit finir champion. Pourquoi tu viens chercher des primes pour être deuxième, troisième ou quatrième ?’ Pape c'était ça. J'étais retourné dans le vestiaire, et les joueurs s'étaient un peu dressés contre moi. Mais Pape s'était adressé à eux et avait répété : ‘Ici on n'a pas de prime pour être deuxième, troisième ou quatrième. Quand on est à l'OM, on vient pour gagner et pour la première place’ », avait alors balancé un Pape Diouf contre qui pas grand monde n’en plaçait une quand il avait décidé quelque chose.