EdF : Les Bleus à l’Euro, embrouille avec un hôtel à Budapest

EdF : Les Bleus à l’Euro, embrouille avec un hôtel à Budapest

Icon Sport

Eliminés dès les huitièmes de finale de l’Euro, les Bleus s’offrent une polémique avec les révélations du Journal du Dimanche.

Une semaine après la fin de l’Euro, l’Equipe de France s’offre une polémique évitable, qui ne manquera pas de faire réagir au vu du contexte global au sein de la Fédération Française de Football. A en croire les révélations obtenues par le Journal du Dimanche, la FFF doit payer 170.000 euros pour l’annulation à la dernière minute de l’hôtel que devaient occuper les coéquipiers de Karim Benzema et de Kylian Mbappé après le match contre la Hongrie, à Gardony. « Cette décision s’imposait malheureusement à nous. Elle a dû être prise dans l’urgence, mais les services de la FFF mènent des négociations avec l’hôtel pour minorer le montant de la facture finale » explique Florence Hardouin, directrice générale de la Fédération Française de Football.

Le JDD dévoile les explications de la FFF pour justifier l’annulation à la dernière minute de cette réservation. L’UEFA aurait averti la délégation de l’Equipe de France qu’un champignon avait dégradé le terrain d’entraînement et que malgré des travaux, la pelouse de l’hôtel restait impraticable. « L’enjeu n’est pas anodin alors que l’instance est engagée dans un plan de sauvegarde de l’emploi justifié par la situation économique, un motif contesté par le Comité social et économique. Dans ce contexte, la moindre dépense peut interpeller » souligne le Journal du Dimanche, pour qui cette dépense imprévue et évitable ne manquera pas de fâcher. Une autre dépense fait tâche. Du 29 juin au 11 juillet, malgré l’élimination de l’Equipe de France, les membres du staff médical officiant en tant que prestataires ont continué à être payés, ce qui représente une dépense colossale de 70.000 euros. Une disposition prise il y a plusieurs années par le médecin fédéral pour toutes les équipes de France selon Florence Hardouin...