EdF : France-Turquie, il tente de désamorcer un clash

EdF : France-Turquie, il tente de désamorcer un clash

Photo Icon Sport

Le duel au sommet entre l’équipe de France et la Turquie s’annonce chaud bouillant au Stade de France. Ce lundi soir, le spectacle sera sur le terrain et en tribunes.

Alors que les Bleus ont l’opportunité de valider leur billet pour l’Euro 2020 en cas de victoire, cette rencontre s’annonce tendue. D’abord parce que la France abordera ce match avec un esprit de revanche, après la défaite 0-2 à l’aller. Mais aussi et surtout parce que l’enceinte dyonisienne sera en grande partie composée de supporters turcs. Pour éviter tout débordement lors de cette partie classée à risques, les autorités françaises ont décidé de renforcer leur dispositif de sécurité. Malgré l'enjeu sportif et le contexte géopolitique tendu, sachant que le président Macron a dénoncé l’offensive turque contre les Kurdes en Syrie, Senol Günes a appelé tout le monde au calme.

« J'attends une bonne ambiance. Parfois, il y a des provocations dans les tribunes, mais je veux m'adresser aux supporters turcs : s'ils viennent voir un match, c'est pour le plaisir de voir du foot. Je veux qu'ils applaudissent les deux équipes, et donc aussi l'équipe de France. Le foot, c'est la fraternité, le beau jeu, c'est un sport où tout le monde est rassemblé. Nous jouons contre les champions du monde, nous pouvons gagner, perdre, et un match nul serait un bon match pour nous. Mais quel que soit le résultat, j'espère que les deux équipes vont se féliciter, non seulement sur le terrain mais en tribune, en cela nous allons contribuer à la paix mondiale », a lancé, en conférence de presse, le sélectionneur turc, qui espère donc que ce France-Turquie ne sera pas entaché par d'éventuels incidents...