EdF : Dembélé le Vinicius français, Juninho est sur les fesses

EdF : Dembélé le Vinicius français, Juninho est sur les fesses

Icon Sport

L'équipe de France affronte la Danemark ce samedi pour son deuxième match à la Coupe du monde au Qatar. Les Bleus pourront compter sur les services d'Ousmane Dembélé. 

Les hommes de Didier Deschamps peuvent d'ores et déjà se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde ce samedi en cas de victoire contre le Danemark. L'équipe de France devrait procéder à deux retouches majeures dans son dispositif. Raphaël Varane devrait prendre la place d'Ibrahima Konaté et Jules Koundé celle de Benjamin Pavard. L'attaque va elle rester inchangée. Kylian Mbappé, Olivier Giroud et Ousmane Dembélé, tous les trois inspirés contre l'Australie, auront une nouvelle fois l'occasion de briller. Si Mbappé et Giroud attirent la lumière, Dembélé est aussi en pleine bourre. Le joueur du Barça ne manque pas de soutiens. Ce n'est pas Juninho qui dira le contraire... 

Dembélé, l'heure de la confirmation 

Sur l'antenne d'RMC, le consultant n'a en effet pas tari d'éloges sur le champion du monde 2018, qu'il estime tout simplement unique en son genre et très précieux pour les Bleus. « Combien de sélections au monde ont un joueur comme Ousmane Dembélé ? Le Brésil peut-être avec Vinicius. C'est une force incroyable, il a un talent qui m'impressionne et qui est très rare. Il a eu des problèmes et un transfert énorme. J'espère qu'il a plus de maturité aujourd'hui. Mais son talent, c'est rare. Un joueur qui utilise son pied droit comme son pied gauche. Je trouve que c'est un joueur énorme », a notamment indiqué Juninho, persuadé que Dembélé pourrait permettre aux Bleus de faire la différence quand les scenarii de rencontres seront plus difficiles. L'ancien joueur du Borussia Dortmund a en tout cas une volonté de bien faire qui mérite le respect. Seule ombre qui plane au-dessus de sa tête : une blessure. L'équipe de France n'est pas épargnée par les pépins physiques depuis quelques semaines. Il faudra donc croiser les doigts pour que les champions du monde soient épargnés.