Mercato : OM, Nice, West Ham… Montpellier dépouillé

Mercato : OM, Nice, West Ham… Montpellier dépouillé

Icon Sport

Un peu victime de son succès, le club de Montpellier a de grandes chances de se faire piller avant la fin du mercato estival… Les départs d’Andy Delort et de Gaëtan Laborde sont notamment évoqués.

Dimanche, Andy Delort sera à la pointe de l’attaque du MHSC lors du match contre Lorient. Mais pas sûr que le capitaine héraultais reçoive une ovation de la part du public de La Mosson. Vu que depuis quelques heures, son cas fait couler beaucoup d’encre sur le mercato. Il faut dire que Nice est passé à l’offensive pour recruter l’attaquant de 29 ans. Par l’intermédiaire de son entraîneur Christophe Galtier, le Gym a même officiellement dévoilé son intérêt récent pour Delort. Une façon de faire qui n’a pas du tout plu à Laurent Nicollin, qui ne fera donc aucun cadeau à l’OGCN. 

Delort entre Nice et l’OM

« On a assez de rapports les uns les autres pour s'appeler. Et dire, je suis ton joueur depuis un moment, je le veux. Mais, ne fais pas croire que tu l'as découvert en regardant Amazon. Cela tourne en rond depuis deux mois, cela devient pénible. Quand Andy Delort, qui a un salaire que le club n'a jamais offert à personne, et qu'il a trois ans de contrat et qu'il change d'agent, il y a une couille dans le pâté. Tu t'imagines qu'il a une idée derrière la tête. Ou qu'on lui a mis une idée en tête », balance, sur le Midi Libre, le président du MHSC, qui sait que Delort a désormais le même agent que… Galtier. En tout cas, pour Delort, tout reste à faire puisque l’OM s’est aussi mis sur les rangs au cours des dernières heures. Mais peut-être un peu trop tardivement pour devancer Nice… 

Départ à l’étranger pour Laborde ?

Concernant Gaëtan Laborde, un départ est également d’actualité. Puisque West Ham va faire une offre à Montpellier en début de semaine prochaine, tout en sachant que le FC Séville attend de « vendre l'un de ses joueurs » pour passer à l’attaque dans ce dossier. Ce qui signifie donc que le MHSC aura du mal à résister à toutes ces offensives, surtout que Nicollin se retrouve dans l’obligation de vendre pour équilibrer les comptes de son club en cette période de crise du Covid.