Mercato : Harcelé par Séville et le Barça, Lenglet dit stop

Mercato : Harcelé par Séville et le Barça, Lenglet dit stop

Photo Icon Sport

Arrivé en janvier 2017, Clément Lenglet s’est imposé au FC Séville et a déjà tapé dans l’oeil du FC Barcelone.

Sa solidité et ses qualités de relanceur ont séduit le club catalan qui envisage de payer les 35 millions d’euros de sa clause libératoire. Le quotidien Sport annonce même des discussions entre le Barça et le défenseur central de 22 ans. Des rumeurs plutôt gênantes avant la finale de la Coupe du Roi entre les deux équipes samedi (21h30). Du coup, le Français a tapé du poing sur la table pour avertir le Barça, mais aussi Séville qui tente de prolonger son contrat et d’augmenter sa clause de départ.

« On raconte beaucoup de choses, mais j'ai dit à mon agent et à mon père de ne rien entamer avec personne, a confié l’ancien Nancéien au Correo de Andalucia. En mai, je vais m'asseoir avec Séville pour discuter de la prolongation qu'ils me proposent. On joue des matchs importants. Je comprends l'impatience des gens et du club parce que 35 M€, ça peut paraître pas cher, mais on en parlera en mai. » Sous contrat jusqu’en 2021, Lenglet ne ferme aucune porte.