L1 : PSG, Real, l’exigence XXL de Camavinga

L1 : PSG, Real, l’exigence XXL de Camavinga

Icon Sport

En fin de contrat avec Rennes en juin 2022, Eduardo Camavinga n’est pas certain de prolonger et pourrait bien faire ses valises au mercato.

Après avoir éclaté au yeux des amateurs de football il y a un an, Eduardo Camavinga a vécu une saison plus difficile avec le Stade Rennais. A l’instar de son équipe, l’international français a traversé des gros trous d’air qui lui ont fait perdre sa place en Equipe de France. Cela étant, sa cote sur le marché des transferts reste très élevée. Et pour preuve, le Sun affirme ce jeudi que le Paris Saint-Germain, Chelsea, le Real Madrid ou encore Manchester United demeurent intéressés par le recrutement d’Eduardo Camavinga, d’autant plus en raison de sa situation contractuelle. Libre dans un an, le joueur est en position de force. Il ne quittera cependant pas le Stade Rennais pour chauffer le banc de touche d’un grand club européen la saison prochaine.

En effet, le média britannique affirme qu’Eduardo Camavinga souhaite avoir des garanties sur son temps de jeu au sein de son futur club en cas de transfert cet été. Qu’il s’engage en faveur de Chelsea, de Manchester United, du Paris Saint-Germain ou encore du Real Madrid, l’international français veut être assuré que sa progression ne sera pas freinée par une mise sur le banc. Une exigence choc qui risque bien de refroidir certains courtisans, à l’image du Real Madrid, où il n’est pas dans les habitudes de Zinedine Zidane de promettre une place de titulaire à un joueur afin de le recruter. Un constat d’autant plus valable que la concurrence est diabolique dans ce secteur de jeu chez les Merengue avec Valverde, Kroos, Modric et Casemiro. Le PSG pourrait en revanche profiter de cette exigence de Camavinga dans la mesure où Mauricio Pochettino n’a pas réellement de cador au milieu de terrain, si ce n’est Marco Verratti. Reste maintenant à voir quel sera le prix fixé pour le Stade Rennais pour libérer Eduardo Camavinga de son ultime année de contrat.