Défier l'ASSE dans le Chaudron, c'est dur mais génial !

Défier l'ASSE dans le Chaudron, c'est dur mais génial !

Photo Icon Sport

Pour ses débuts en Europa League, l’AS Saint-Etienne recevra jeudi soir Rosenborg à Geoffoy-Guichard. Et du côté du club norvégien, si l’on craint sportivement les Verts, on se régale à l’idée de jouer dans le Chaudron et dans une ambiance digne de l’Europe. Pour Kare Ingebrigtsen, l’entraîneur de Rosenborg et ancien milieu de terrain international norvégien, qui s’est confié sur France Bleu St-Etienne-Loire, cette rencontre promet de belles et bonnes choses. 

« On est très confiants. On est en forme. Mais on sait aussi que jouer contre une équipe française, ce n’est pas pareil que jouer contre équipe norvégienne. Les joueurs sont meilleurs. On a rien à perdre et on espère pouvoir embêter cette équipe de Saint-Étienne On va rencontrer une très bonne équipe mais on certain de pouvoir faire un bon match contre Saint-Étienne, mais si ce sera très compliqué. Pour ma part, je pense que Saint-Étienne est au même niveau que la Lazio. Dniepro est le favori par rapport à ce qu’ils ont fait la saison passée en atteignant la finale et nous, on espère être le petit club qui dérange les autres équipes, explique Kare Ingebrigtsen, qui s’est replongé dans ses vieux souvenirs. Je me souviens que Rosenborg a affronté Saint-Étienne il y’a une dizaine d’années. Et de l’ambiance dans le stade : le public était très présent. C’est toujours sympa de voir des matches de l’ASSE, avec tout ce bruit dans le stade ! Et puis je me rappelle que Michel Platini a joué pour Saint-Étienne. C’est l’un de mes joueurs préférés. »