ASSE : St-Etienne doit « compter ses sous » pour éviter le pire

ASSE : St-Etienne doit « compter ses sous » pour éviter le pire

Photo Icon Sport

Sportivement dans le dur en Ligue 1, l'AS Saint-Etienne doit évidemment se serrer durement la ceinture en cette période de crise pour le football. Et les dirigeants ne le cachent pas.

Classée 17e de Ligue 1 avec seulement trois points d’avance sur Nîmes, barragiste, l’ASSE est dans la plus totale incertitude alors que la saison est complètement à l’arrêt. Dans l’attente d’un éventuel retour du Championnat, mais également de la programmation de la finale de Coupe de France à jouer contre le PSG, les Verts doivent en plus composer avec des recettes qui sont nulles, tout comme les autres formations de L1. L’inquiétude est donc grande du côté de l’Etrat, et pas uniquement en raison du classement de l’AS Saint-Etienne. Même s’il n’y a pas péril en la demeure, Xavier Thuilot doit bien admettre qu’un sacré tour de vis est à prévoir.

Le directeur générale de l’ASSE ne masque pas que les prochaines semaines seront compliquées. « Comment faire face aux dépenses quand il n'y a plus d'entrées. Il ne s'agit plus d'un problème comptable, mais de trésorerie. On a la chance d'avoir effectué les ventes de Saliba et de Rémy Cabella en juillet, c'est à dire au début de l'exercice comptable 2019-2020. On ne se retrouvera donc pas pas obligés de les réaliser à la fin. Comme tout le monde, on va compter nos sous, et s'il faut tenir jusqu'à la fin juin, la situation va se tendre », prévient, dans L’Equipe, Xavier Thuilot. Et cela ne sera pas plus simple la saison prochaine, car l’AS Saint-Etienne avait tablé budgétairement sur une 8e place au classement de Ligue 1 cette année. Et sauf miracle, on en sera loin au soir de 38e journée, s'il y a 38 journées cette saison.