ASSE : Saint-Etienne flaire un coup, un président lui rit au nez

ASSE : Saint-Etienne flaire un coup, un président lui rit au nez

En quête de bonnes affaires pour le prochain mercato estival, l’AS Saint-Etienne suit les performances du jeune défenseur central Kresimir Krizmanic. Mais les montants annoncés dans les presse pour le Croate amusent bien son président au HNK Gorica.

Ce n’est pas un hasard si Bernard Caïazzo et Roland Romeyer sont ouverts à l’arrivée d’un nouvel investisseur. Les deux propriétaires de l’AS Saint-Etienne ne possèdent que des moyens limités pour permettre à leur club de relever la tête. Ce qui explique pourquoi les Verts ciblent des profils méconnus et peu onéreux sur le marché des transferts. On sait que le pensionnaire de Geoffroy-Guichard regarde beaucoup vers l’Est de l’Europe, notamment en Croatie où les scouts stéphanois suivent avec attention les performances de Kresimir Krizmanic.

Krizmanic trop cher pour l’ASSE

L’information a déjà fuité dans la presse locale où l’on évoque un possible transfert du défenseur central du HNK Gorica pour un montant assez bas. De quoi amuser le président Nenad Crnko. « Kresimir Krizmanic n’est certainement pas à vendre avant l’été 2022, a prévenu le dirigeant croate. Deux millions d'euros ? (Il rit) Pour cela, je peux vendre Albi Doka ou Aleksandar Jovicic. Krizmanic n’est pas à vendre maintenant, et quand il le sera, il sera probablement vendu pour un montant plus élevé que Kristijan Lovric (ailier de 25 ans évalué à 5,5 millions d’euros selon Transfermarkt, ndlr), ce qui sera certainement notre transfert record. »

Autrement dit, Kresimir Krizmanic coûtera beaucoup trop cher pour l’AS Saint-Etienne qui, décidément, a le don d’étonner les clubs de ses cibles sur le marché des transferts. Rappelons effectivement que Roland Romeyer avait agacé le Zamalek lorsqu’il était apparu sur une chaîne de télévision égyptienne pour dénoncer la gourmandise de ses interlocuteurs. Résultat, le deal avait capoté et l’attaquant Mostafa Mohamed, pourtant déterminé à rejoindre les Verts, avait finalement atterri à Galatasaray.