ASSE : Sa cible part au clash, Saint-Etienne risque de le payer cher

ASSE : Sa cible part au clash, Saint-Etienne risque de le payer cher

Photo Icon Sport

En discussions avec le club égyptien de Zamalek pour l’attaquant Mostafa Mohamed, l’AS Saint-Etienne espère conclure le transfert rapidement. Mais le bras de fer engagé par sa cible pourrait compliquer l’opération.

L’AS Saint-Etienne a peut-être enfin trouvé son buteur. Comme annoncé depuis quelques jours, le club stéphanois, en concurrence avec le FC Nantes, Braga, Galatasaray et le Rayo Vallecano, tente de boucler le transfert de Mostafa Mohamed (23 ans). Une offre de 3,5 millions d’euros aurait été transmise à Zamalek, qui aimerait plutôt récupérer 5 millions d’euros pour son buteur. Une situation qui provoque la colère du joueur, lequel a décidé de sécher l’entraînement pour mettre la pression sur ses supérieurs. Une bonne nouvelle pour les Verts ? Rien n’est moins sûr. Car du côté égyptien, le directeur sportif Ashraf Kassem ne tolère pas le comportement de l’avant-centre.

« Je ne sais pas si Mostafa Mohamed sera présent à l’entraînement mardi, confiait le dirigeant en début de semaine, dans des propos relayés par le site de Kingfut. Jouer à l’étranger est un rêve légitime pour tout joueur, mais sa façon de faire n’est pas acceptable. Déserter l’entraînement n’est pas la solution. Il doit se concentrer uniquement sur le terrain. (...) Mostafa a besoin de quelqu’un qui puisse lui donner des conseils et le mettre sur la bonne voie et c’est ce que nous essayons de faire. C’est un grand joueur et le meilleur attaquant d’Egypte. » Entre une proposition jugée trop basse et l’attitude de l’attaquant qui agace, ce transfert semble loin d’être finalisé. Et cela au moment où l'on apprend que finalement Mostafa Mohamed a décidé de rentrer dans le rang, probablement pour essayer de mieux négocier avec son club.  Sage décision s'il en est.