ASSE : Le derby était secondaire, Puel persiste et signe

ASSE : Le derby était secondaire, Puel persiste et signe

Photo Icon Sport

Il y a une dizaine de jours, l’AS Saint-Etienne perdait le derby contre l’Olympique Lyonnais avec les armes à la main (1-2).

Certes, le club du Forez traverse une incroyable série négative, avec six défaites de rang en Ligue 1. Oui, l’ASSE n’a plus gagné le moindre match depuis la mi-septembre, c’était du côté du Vélodrome de Marseille contre l’OM. Malgré tout, et après des prestations indignes des Verts, les joueurs de Claude Puel sont passés tout proche d’un grand résultat à Lyon, entre l’ouverture du score et le penalty raté par Bouanga en toute fin de rencontre. Et c’est ce côté positif de cette défaite que l’entraîneur stéphanois tient à garder pour la suite de la saison.

« J’ai attendu qu’il y ait un effectif un peu plus fourni donc nous sommes revenus sur le Derby jeudi, même s’il manquait Moukoudi et Trauco. Ça a permis de faire un point et de reprendre de la concentration. On prend des buts bêtes. Sur des détails, on concède ces deux buts alors qu’on maitrisait ce match et qu’on faisait plus que les bousculer. Il faut capitaliser dans les moments importants quand on domine l’adversaire et dans les moments plus difficiles, éviter les sauts de concentration. Ça fait partie de notre apprentissage. On n’a pas préparé le derby en disant ‘oui il faut gagner’, on le sait, les joueurs le savent, mais en se disant comment arriver à faire de bonnes performances. Bien sûr qu’on joue pour gagner, mais le plus important au quotidien c’est de rester bien focus et centré sur le jeu. Nos qualités ne se sont pas évaporées comme ça et on a retrouvé ces ingrédients contre Lyon. On n’a pas été récompensé par le résultat mais on a retrouvé les ingrédients, à nous de rééditer ça à chaque fois. Quand on est dans un groupe et une situation comme ça, c’est le jeu qui est important. Ça doit déboucher sur un résultat. On a conscience qu’on se doit de briser cette spirale bien sûr. À partir de là, c’est surtout le comment qui est important. Je ne vais pas leur demander de jouer comme des bourrins pour ramener un ou trois points », a détaillé Puel en conférence de presse. Reste à savoir si ce beau discours se traduira en actes concrets à Brest, samedi lors de la 11e journée de championnat. Car sinon, ces déclarations sur le derby et la motivation de ses joueurs à bien jouer plus qu'à gagner, risquent d'avoir du mal à passer.