ASSE : La vente du club, les joueurs s’en fichent royalement

ASSE : La vente du club, les joueurs s’en fichent royalement

A la lutte pour son maintien en Ligue 1, l’AS Saint-Etienne ne semble pas perturbée par le contexte extra-sportif. Pour l’ancien gardien Jérôme Alonzo, les Verts sont totalement focalisés sur leur objectif. Et mettent la possible vente du club au second plan.

Rien n’est fait pour l’AS Saint-Etienne. Malgré de bien meilleurs résultats depuis la nomination de l’entraîneur Pascal Dupraz, les Verts restent sous la menace d’une relégation en Ligue 2. L’équipe stéphanoise occupe seulement la place de barragiste à neuf journées de la fin du championnat. D’où la nécessité de ne pas se laisser distraire par le contexte extra-sportif. Pas de quoi inquiéter l’ancien gardien de l’ASSE Jérôme Alonzo, persuadé que la possible vente du club ne perturbe pas les joueurs.

« Les joueurs sont passés à autre chose »

« Si les Verts pensent encore à la vente du club ? Franchement, je pense que les joueurs sont passés à autre chose, a répondu le consultant au Quotidien du Sport. Au bout d’un moment, ils ont vu qu’en coulisses c’était n’importe quoi ; et qu’il valait mieux se concentrer sur le terrain. Ils sont payés à la fin de chaque mois, ont comme interlocuteurs des mecs à qui ils font confiance : Jean-François Soucasse (président exécutif) et Loïc Perrin (coordinateur sportif). Dans ce contexte, peu importe qui préside. »

« Ils ne voient plus Caïazzo depuis longtemps. Romeyer non plus… Et même si le club était vendu, ils continueraient à bosser de la même manière. De toute façon, l’ASSE ne mourra jamais. C’est une marque internationale tellement connue qu’on ne peut pas imaginer de la voir disparaître. Et pour les avoir vu jouer souvent ces derniers temps, je crois que les Verts parviendront à mettre trois ou quatre équipes derrière eux », a pronostiqué Jérôme Alonzo, rassuré par le contenu des dernières rencontres de l'ASSE.