ASSE : La vente annulée à cause du chaos à Geoffroy-Guichard ?

ASSE : La vente annulée à cause du chaos à Geoffroy-Guichard ?

Icon Sport

L'AS Saint-Etienne a vécu un dimanche cauchemardesque. Les Verts sont désormais officiellement relégués en Ligue 2 et sous le menace d'une énorme sanction après les actes graves commis après la défaite contre Auxerre.

Le Peuple Vert a déjà connu des soirées compliquées et tristes, mais ce dimanche 29 mai 2022 restera probablement dans la mémoire de milliers de fans stéphanois. Pourtant en position favorable après avoir ramené un 1-1 d’Auxerre lors du match aller, la formation de Pascal Dupraz n’a pas réussi à battre l’AJA et a finalement tout perdu aux tirs au but (1-1, 4 tab à 5), l’échec initial de Boudebouz étant suffisant pour envoyer l’AS Saint-Etienne en Ligue 2. Mais à ce cauchemar sportif s’est ajouté un désastre extra-sportif, plusieurs centaines de supporters de l’ASSE envahissant la pelouse dès le dernier tir au but réussi par Auxerre avec des gestes graves et qui provoquaient un chaos total. Même le communiqué lunaire de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo sorti dans les minutes qui suivaient cette relégation ne calmait pas les choses. Et dans la nuit de dimanche à lundi, une fois la tension retombée le club annonçait cette fois qu’une plainte était déposée suite aux scènes hallucinantes vécues dans le Chaudron. « En dépit d’un dispositif exceptionnel et renforcé, de près de 500 agents, de nombreux supporters ont envahi la pelouse au coup de sifflet final de la rencontre contre l’AJ Auxerre. Certains se sont rendus ensuite coupables de plusieurs dégradations et d’actes de violence en direction des acteurs du jeu, des agents de sécurité, des forces de l'ordre et du public de la tribune Pierre-Faurand. L’ASSE condamne fermement ces agissements, apporte tout son soutien aux personnes touchées et entamera les procédures judiciaires qui s'imposent », indiquait le club désormais en Ligue 2.

L'ASSE vendue dès ce lundi, ou pas ? 

Tandis que l’AS Saint-Etienne se réveille ce lundi matin avec la gueule de bois, et qu’à Auxerre la fête est annoncée, une question se pose désormais de manière légitime : que va faire le candidat au rachat des Verts ? Si les deux dirigeants stéphanois ont clairement fait comprendre qu’ils allaient accepter (enfin) de vendre l’ASSE, le favori pour reprendre Saint-Etienne, à savoir le milliardaire américain David Blitzer pourrait avoir été refroidi par la relégation, mais surtout par le chaos total vécu dimanche soir à Geoffroy-Guichard. Dans le quotidien Le Progrès, on s’interroge des effets concrets des débordements vécus et de l’image donnée à l’investisseur qui était prêt à mettre 100 millions d’euros dans le club avant l’échec face à l’AJA et les incidents. « Les choses pourraient très vite s’accélérer, et ce dès ce lundi. Reste à savoir si le milliardaire confirmera son intérêt avec la descente en L2 et les incidents qui ont suivi qui ne sont pas une bonne publicité », explique le quotidien régional, qui pense que quoi qu'il arrive le duo Romeyer-Caïazzo n'a plus d'autre choix que de partir. Reste à savoir dans quelles conditions.