PSG : Zéro sanction, Neymar ne digère pas

PSG : Zéro sanction, Neymar ne digère pas

Photo Icon Sport

La commission de discipline a décidé de ne pas sanctionner Alvaro après les accusations de propos racistes proférées par Neymar à son encontre.

L’instance n’a pas pu obtenir la preuve irréfutable que le défenseur de l’OM s’en est pris au numéro 10 du PSG. Chaque camp avait préparé ses arguments, et le Paris SG pensait pouvoir faire condamner l’Espagnol en raison d’images fournies par la télévision brésilienne, qui avait bien évidemment une caméra en permanence fixée sur Neymar pendant la rencontre. En dépit des sous-titres ou des experts en lecture labiale fournies par le PSG, la commission de discipline devait se faire sa propre opinion, et aucune image n’a montré clairement la scène immédiatement dénoncée par Neymar auprès des officiels, puis répétée à maintes reprises après le match. Pourtant, le PSG pensait bien faire condamner Alvaro, et le club de la capitale savait aussi que sa star brésilienne suivait particulièrement ce dossier.

Le clan Neymar remonté

Mais selon L’Equipe, c’est avec de la déception et de l’incompréhension que le clan Neymar a réagi à cette décision. Sur de son fait, l’ancien joueur de Barcelone espérait une condamnation exemplaire de son teigneux adversaire du Classique, il n’en sera donc rien faute de preuves. Aucune réaction publique n'est attendue de la part de Neymar, qui a reconnu quelques jours après ses sorties vigoureuses, qu'il s'était laissé emporter par l'ambiance du match et aurait du mieux réagir. L’heure est donc venue pour Neymar, qui revient tout juste de suspension pour son carton rouge pour ce même match, de se concentrer désormais sur le terrain, lui qui risquait aussi une suspension de son côté pour des propos supposés homophobes à l’encontre d’Alvaro.

De son côté, le défenseur marseillais s'est félicité de cette décision sur les réseaux sociaux, estimant que justice avait ainsi été rendue. « Ce cauchemar est, en partie, terminé par une décision plus que méritée. Je n'ai jamais été et ne serai jamais une personne raciste. Un grand merci à l'Olympique de Marseille pour la confiance et la fidélité, aussi à nos grands supporters pour autant, autant d'affection. Rendez-vous sur le terrain », a expliqué le joueur de l'OM dès la décision tombée.