PSG : Un retour plus improbable que Rabiot à Paris ?

PSG : Un retour plus improbable que Rabiot à Paris ?

Icon Sport

Le PSG est entré dans une nouvelle ère de l'aveu même de Nasser Al-Khelaifi, mais Paris pourrait être tenté de faire du neuf avec du vieux si l'on en croit un contact initié par le club de la capitale en Italie.

Le Paris Saint-Germain est déjà bien équipé sur le plan offensif, surtout si Luis Campos finalise la signature de Gianluca Scamacca, l’attaquant italien de Sassuolo. Mais ce dernier pourrait ne pas être le seul joueur à débarquer de Serie A pour venir s’ajouter à l’effectif de Christophe Galtier. En effet, même si pour l’instant l’entraîneur français a fait savoir qu’il ne voulait pas avoir un effectif surdimensionné, le départ de plusieurs joueurs dans ce secteur précis est en mesure de changer la donne. C’est ce qu’indique Romain Collet-Gaudin, le journaliste d’Eurosport et de France Bleu affirmant qu’en cas de départ de Mauro Icardi à Monza, à Nice ou ailleurs, le PSG pourrait faire revenir déjà passé par le club de la capitale, Moïse Kean.

L’attaquant international de 22 ans a déjà porté le maillot parisien lors de la saison 2020-2021, Everton l’ayant prêté une saison aux champions de France. Toujours sous contrat avec le club anglais, Moïse Kean est prêté jusqu’en 2023 à la Juventus, mais la Vieille Dame ne s’opposera pas à un départ précoce de celui qui a été un remplaçant de luxe cette saison avec 6 buts à son actif en Serie A et en Ligue des champions. Romain Collet-Gaudin précise que rien n’est finalisé dans ce retour de Moise Kean au Paris Saint-Germain, mais que les premiers jalons sont déjà posés. « Le clan de Moise Kean et le PSG sont en discussions ! Le joueur a vraiment envie de revenir au PSG et arrive aujourd’hui à Cannes pour quelques jours de vacances. Cela va surtout dépendre du dossier Icardi ! », précise le journaliste, qui se montre très prudent. Avec le Paris Saint-Germain, le jeune attaquant italien avait réalisé des performances très honorables et s'était parfaitement intégré dans le vestiaire parisien. De quoi plaire au duo Galtier-Campos, d'autant plus que l'opération pourrait se faire à un prix relativement raisonnable.