PSG : Un journaliste dévoile le dossier qui peut tout faire basculer au mercato

PSG : Un journaliste dévoile le dossier qui peut tout faire basculer au mercato

Photo Icon Sport

Parvenir à se renforcer à plusieurs postes majeurs tout en vendant bien quelques remplaçants de luxe, tel est le défi du Paris Saint-Germain pour ce mois de janvier. Une situation pas évidente à appréhender, et qui pourra être décisive pour l’avenir du club, car derrière, l’UEFA est prête à surgir avec le fair-play financier. Pour Damien Degorre, qui suit de très près l’actualité du PSG pour le journal L’Equipe, la manière dont Paris arrivera à se défaire de Lucas tout en récupérer une belle somme d’argent sera décisive.

« Lucas est un enjeu, c’est un joueur qui est plutôt bien payé, qui a coûté cher et qui n’est pas utilisé. À un moment où Paris est guetté, et guetté de près par l’UEFA au niveau du Fair-Play-Financier, se séparer de Lucas va devenir un enjeu pour le PSG. Jusqu’ici, Lucas n’avait pas envie de partir et un peu à l’image d’Hatem Ben Arfa, il a résisté aux pressions exercées par les dirigeants parisiens. Cet été, quand Antero Henrique l’a convoqué dans son bureau, il lui a dit : « tu ne joueras pas », comme il l’a fait avec Ben Arfa. Et Lucas a répondu : « ok, je pars mais vous me payez mes dernières années de contrat. » Comme Ben Arfa l’a fait. Lucas, Ben Arfa, c’est un peu le même combat. Mais a priori cet hiver, il y en a un qui devrait lâcher du lest, le Brésilien, quand l’autre devrait rester sur la même ligne, le Français. A priori oui, Lucas devrait partir cet hiver. Parce qu’il a envie de jouer, parce qu’il a besoin de jouer, parce qu’il vit de plus en plus mal cette situation, qu’il n’est peut-être pas armé psychologiquement pour l’affronter plus que de raison. Pour quelle destination ? La Chine, ce n’est pas si évident que certains médias veulent bien le dire. Il préférait rester en Europe mais ce qui est sûr c’est qu’il y aura un transfert et que Paris a besoin de gagner un peu d’argent. Parce que oui, pour Paris, Lucas est un enjeu. Même s’il ne joue pas, il est important de faire des économies sur les salaires et aussi de gagner un peu d’argent sur les transferts », annonce le journaliste, persuadé que la vente du Brésilien sera déterminante, comme pourra l’être la gestion des cas Di Maria et Pastore. Mais en attendant, le PSG ne croule pas sous les offres pour l’ancien de Sao Paulo, qui n’a il est vrai que peu d’occasion de montrer ses qualités ces dernières semaines.