PSG : Sergio Ramos, une légende devenue un boulet

PSG : Sergio Ramos, une légende devenue un boulet

Icon Sport

Le défenseur espagnol du PSG a vu rouge contre Reims après avoir eu une phrase injurieuse à l'encontre de l'arbitre. Pour Sergio Ramos, cette situation se répète, alors que Paris attend toujours qu'il soit efficace.

Lorsque Leonardo est allé chercher Sergio Ramos au mercato 2021 alors que le défenseur était libre de tout contrat au Real Madrid, le Paris Saint-Germain espérait pouvoir enfin apporter un joueur avec une expérience colossale dans son vestiaire. La première année du joueur au palmarès hallucinant (champion du monde, Euro, Ligue des champions…) a été un échec total, Ramos passant plus de temps à l’infirmerie que sur les terrains de Ligue 1 ou de Ligue des champions puisqu’il a même raté le match retour à Santiago-Bernabeu contre Madrid. Mais cette saison, le défenseur de 36 ans en a fini avec les soucis physiques, ce qui lui a valu d’avoir la confiance totale de Christophe Galtier. Cependant, c’est une évidence, le Sergio Ramos version PSG est bien loin d’être au niveau du Sergio Ramos version Real Madrid. Sauf en ce qui concerne sa capacité à se faire expulser. Samedi soir, contre Reims, le joueur parisien a été expulsé pour la deuxième fois depuis qu’il a signé Paris et la 28e fois en 698 matchs, et dans le même temps il a fait grimper la tension de ses coéquipiers, à l'image d'un Marco Verratti qui pourrait lui aussi prendre une sanction pour des propos déplacés.

Sergio Ramos collectionne les expulsions avec ou sans le PSG

Face à Pierre Gaillouste, un arbitre qui a visiblement la capacité à sortir des cartons à foison, pour preuve ses 4 expulsions lors d’un récent Metz-Guingamp, Sergio Ramos a eu la bêtise de lâcher un « la puta madre » qui, selon Christophe Galtier, n’a pas le même sens injurieux que sa version française, ce qui n’excuse en rien le défenseur du PSG. Résultat, c’est un Ramos interloqué qui a laissé ses coéquipiers à dix avant la pause. Et cela annonce également une suspension dimanche prochain contre l’Olympique de Marseille, la possibilité que le joueur parisien prenne plus cher devant la commission de discipline étant très sérieuse. Mais cela pourrait finalement être un mal pour un bien, car sportivement l’ancien Madrilène est loin d’être au top et certains ne se privent pas de le signaler.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sergio Ramos (@sergioramos)

Dans Le Parisien, au moment de donner une notre à « l’oeuvre » de Sergio Ramos, le journaliste se fait sans pitié : « Non noté : Toujours au vocal sur le terrain, l’Espagnol avait étalé ses habituelles carences avant de laisser son équipe à 10. » Et sur Twitter, même si les supporters du PSG s’en prennent à l’arbitre, certains ne sont pas tendres avec les prestations de Sergio Ramos et plus globalement de la défense du club de la capitale. « Donnarumma, Ramos, Marquinhos, Danilo c'est le triangle des Bermudes de la sortie de balle. Comment donner du rythme avec eux (...) On est en train de se perdre à s'entêter à l'oublier », écrit l’un d’entre eux, qui estime que Christophe Galtier doit revoir sa copie. L'entraîneur du Paris Saint-Germain devra nécessairement le faire contre l'Olympique de Marseille et peut-être plus longtemps, le retour de blessure de Presnel Kimpembé n'étant pour demain.