PSG : Sergio Ramos touché en plein coeur, il n'a plus le moral

PSG : Sergio Ramos touché en plein coeur, il n'a plus le moral

Sergio Ramos effectue un début de saison impeccable avec le PSG, où il enchaine les matchs et démontre qu'il n'est pas fini à 37 ans. Pourtant, la Coupe du monde s'éloigne pour lui. 

C’est la trêve internationale au Paris Saint-Germain et plus de la moitié de l’effectif est parti loin du Camp des Loges. Autant dire que l’ambiance sera calme pour les prochains jours avec un Christophe Galtier qui ménagera ses troupes restantes. Cela permettra aux rares joueurs non sélectionnés de souffler, et aussi de récupérer psychologiquement. Car s’il y a un élément qui ne pensait pas rester à Paris pour finir ce mois de septembre, c’était bien Sergio Ramos. Titulaire de nouveau indiscutable au PSG, le défenseur central était persuadé d’enfin revenir en sélection espagnole. Mais Luis Enrique ne l’a pas retenu pour les prochains matchs de la Roja, dans ce qui est la dernière convocation avant la liste pour le Mondial. Autant dire que cela ne sent pas très bon pour l’ancien taulier du Real Madrid, qui a déjà remporté une couronne mondiale en 2010 et deux Euros, au sein d’une sélection avec qui il a disputé 180 rencontres. 

Sergio Ramos totalement abbatu

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sergio Ramos (@sergioramos)

Sa mise à l’écart commence désormais à devenir une habitude, puisque son dernier match avec la Roja date de mars 2021. L’Andalou était en tout cas persuadé de faire son grand retour, et a beaucoup de mal à digérer cette mauvaise nouvelle, annonce Mundo Deportivo. Pour le journal sportif, Sergio Ramos est totalement abattu par cette absence en sélection, et il a clairement marqué le coup moralement ces derniers jours. Il ne croit désormais plus trop à un miracle pour la liste en vue du Mondial, sachant que, même quand l’Espagne a des absents à son poste et ne rassure pas, il n’est pas rappelé. 

Sergio Ramos était au moins dans la liste préliminaire

Après une année quasiment blanche, son retour au premier plan doit néanmoins lui permettre de garder espoir, surtout que Christophe Galtier lui fait confiance. Et le PSG également, puisqu’il a été pour la première fois question la semaine dernière d’une possible prolongation de contrat si tout se déroulait parfaitement cette saison. Une preuve que Sergio Ramos, malgré ses 37 ans, n’est pas cramé et peut encore beaucoup apporter. A Paris comme en Espagne, où il figurait tout de même dans la liste préliminaire de Luis Enrique. Tout comme 55 joueurs.