PSG : Salement accusé, le frère de Cavani répond à la polémique

PSG : Salement accusé, le frère de Cavani répond à la polémique

Photo Icon Sport

Tout proche de rejoindre l’Atlético de Madrid durant le mercato hivernal, Edinson Cavani est finalement resté au Paris Saint-Germain, faute d’accord entre les trois parties.

Le meilleur buteur de l’histoire du PSG avait pourtant passé avec succès sa visite médicale à Madrid, où il était espéré pour disputer le derby perdu par l’Atlético contre le Real samedi après-midi (1-0). Finalement, rien de ne s’est passé comme prévu dans les rangs des Colchoneros puisque vendredi, dernier jour du mercato hivernal, on apprenait que le Matador allait rester jusqu’à la fin de son contrat au PSG. Dès lors, plusieurs versions des faits étaient avancées, notamment celle selon laquelle le frère et agent d’Edinson Cavani, Walter Guglielmone, aurait fait capoter le deal en raison d’exigences financières trop importantes au sujet de ses commissions et des futures primes d’Edinson Cavani. Une information fermement démentie par le frère de l'ancien Napolitain, interrogé par la Cadena SER.

« Vous pensez réellement qu’Edi n’a pas joué pendant près d’un mois pour que je fasse capoter l’opération pour une histoire de commission, et qu’au final, il n’accomplisse pas son rêve de rejoindre l’Atlético de Madrid ? Et tout le désordre que nous avons connu avec le PSG... Si c’était pour une histoire d’argent, Edi serait parti en Angleterre, à Manchester United ou Chelsea » a confié le représentant du buteur de Paris, ajoutant par ailleurs qu’il ne connaissait même pas directement le président de l’Atlético de Madrid et que le deal n’avait pas abouti en raison des divergences entre le club espagnol et le Paris Saint-Germain au sujet de l’indemnité de transfert. Pour rappel, l’Atlético de Madrid est monté jusqu’à 15 ME pour le transfert d’Edinson Cavani. Selon certaines sources, le PSG souhaitait un effort à 20 ME. Une somme rondelette pour un joueur de 32 ans, régulièrement blessé depuis un an et demi et dont le contrat expire en juin prochain…