PSG : Pochettino choque l’Argentine après le match contre Nice

PSG : Pochettino choque l’Argentine après le match contre Nice

Mauricio Pochettino est totalement dévoué au PSG, et une réponse à la presse argentine le prouve. 

Ce match de Ligue 1 contre Nice en milieu de semaine d’un mois de décembre ne restera clairement pas dans les mémoires. Même le fait que Lionel Messi présente son trophée du Ballon d’Or au public du Parc des Princes n’a pas permis de réellement enflammer la soirée. Mauricio Pochettino n’a pas non plus mis les ingrédients pour rendre cette rencontre plus agréable, l’entraineur du PSG a toujours autant de mal à faire jouer son équipe vers l’avant et avec de l’intensité, ce qui commence à faire grincer quelques dents après quatre mois de compétition. 

La surprise du journaliste

En plus de cela, Pochettino est annoncé avec insistance sur le départ dès qu’un club de prestige cherche un entraineur, comme ce fut le cas l’été dernier avec le Real Madrid et Tottenham, ou cet automne avec Manchester United. Mais, à chaque fois qu’il prend la parole, l’Argentin assure qu’il est concentré totalement sur le PSG et sa mission de remporter tous les titres possibles, et surtout une première Ligue des Champions. Cela semble être vrai à la vue de cet entretien réalisé après la rencontre face à Nice, où Pochettino s’est arrêté au micro de Christian Martin. Ce journaliste célèbre officie pour la version sud-américaine du média sportif ESPN, et a donc eu le loisir de poser quelques questions à l’entraineur du PSG. Notamment sur l’actualité du football, et le titre délivré en Argentine à River Plate, qui date d’il y a plus d’une semaine et qui a fait parler dans le pays natal de Pochettino. Mais quelle ne fut pas la surprise du journaliste de voir que le coach du Paris SG ne savait tout simplement pas que River Plate de son ami Marcelo Gallardo avait été sacré champion. 

Pochettino à 100 % sur le PSG

« River est champion. Tu ne le savais pas ? Tu es vraiment déconnecté… Tu es totalement concentré sur le PSG », a ainsi rigolé le journaliste, qui a mis du temps à réaliser que Pochettino ignorait en effet que le titre avait été attribué en Argentine. Cela a en tout cas permis au coach parisien de glisser quelques bons mots à la formation de Buenos Aires et ses supporters. « Non, je ne le savais pas. Félicitations à eux, et au président et à l’entraîneur, qui sont deux bons amis », a glissé Pochettino, qui a surpris le public et la presse en Argentine avec cette réponse très loin des préoccupations du championnat local.