PSG : Neymar loin du Barça, les deux victoires d’Al-Khelaïfi

PSG : Neymar loin du Barça, les deux victoires d’Al-Khelaïfi

Prolongé par le Paris Saint-Germain jusqu’en 2025, Neymar a mis un terme aux rumeurs qui le renvoyaient au FC Barcelone. Le club catalan a pourtant bien tenté sa chance. Mais comme en 2019 avec la précédente direction, les Blaugrana se sont heurtés à un président Nasser Al-Khelaïfi catégorique.

Sauf rebondissement dans les années à venir, Neymar ne portera plus le maillot du FC Barcelone avant la fin de sa carrière. Une fois arrivé au bout de son nouveau bail au Paris Saint-Germain, le meneur de jeu aurait l’intention de repartir au Brésil pour terminer son parcours. On pourrait dire que le Barça a laissé passer sa chance. Sauf qu’en réalité, le club espagnol n’en avait aucune si l’on en croit la presse locale. Ce vendredi, le quotidien Sport revient sur les deux réelles tentatives du FC Barcelone pour récupérer Neymar.

Le première s’est déroulée à l’été 2019, soit deux ans après son départ, lorsque l’ancien président Josep Maria Bartomeu s’était rendu à Paris pour négocier le transfert du Brésilien, dont le père et agent se tenait prêt en cas d’accord entre les deux patrons. Mais contre toute attente, le boss du Barça a eu affaire à un Nasser Al-Khelaïfi totalement fermé à la discussion. La position catégorique du président du PSG aurait même provoqué des tensions pendant la réunion, racontent nos confrères, qui expliquent ainsi le choix de recruter le Français Antoine Griezmann.

La colère de Laporta !

Neymar a bien lancé un bras de fer pour aider le Barça mais les demandes du PSG étaient inaccessibles pour les Barcelonais. Puis environ deux ans plus tard, c’est-à-dire tout récemment, le nouveau président du Barça Joan Laporta, pour réveiller son équipe et convaincre Lionel Messi de rester, a lui aussi sollicité un rendez-vous avec Nasser Al-Khelaïfi. Mais comme son prédécesseur, Joan Laporta s’est heurté à un mur, jusqu’à quitter la réunion en colère après avoir eu la sensation de discuter avec un ambassadeur du Qatar, et non avec un président de club. Autant dire que le dossier était terminé. Neymar pouvait alors acter sa prolongation et la fin définitive de son histoire avec Barcelone.