PSG : Neymar le clochard c'est fini à Paris !

PSG : Neymar le clochard c'est fini à Paris !

Icon Sport

Dans un climat très spécial pour lui, Neymar a signé un doublé pour le PSG et réalisé un grand match contre Bordeaux. Le Brésilien fait fermer quelques bouches.

Neymar n’est pas arrivé avec un gros moral avec ses coéquipiers du Paris Saint-Germain pour jouer la rencontre face aux Girondins de Bordeaux, la star brésilienne ayant appris quelques heures avant la mort dans un accident d’avion de la chanteuse Marilia Mendonça, artiste très populaire au Brésil. Mais l’ancien Barcelonais a rendu le plus bel hommage possible à celle que tout le pays pleure en marquant deux buts qu’il a immédiatement dédiés à l’artiste disparu à l’âge de 26 ans en arborant un tee-shirt où il était marqué : «  Je serai toujours ton éternel fan, reine de la souffrance ! R.I.P Marília Mendonça (MM) ». Une fois l’émotion passée, il est clair que Neymar a confirmé sur la pelouse bordelaise qu’il retrouvait peu à peu un niveau de jeu digne de son talent et qu’il n’était pas le « clochard » que Kylian Mbappé avait stigmatisé en début de saison après une passe oubliée. En l’absence de Lionel Messi, Neymar et Mbappé ont retrouvé une vraie relation confirmée par les chiffres. Les deux joueurs du PSG se sont adressé 25 passes, dont 14 de Neymar pour son coéquipier français.

Neymar et Mbappé, c'est reparti pour un tour !

Alors, au moins pour quelques jours, Neymar va échapper aux critiques acides qui lui tombaient dessus depuis son début de saison fantomatique sous le maillot parisien. De quoi rassurer un observateur aussi critique que Pierre Ménès. « Le Brésilien, que beaucoup d’éminents spécialistes disaient perdu pour le football vient d’enchaîner trois bons matchs de suite. Et en plus, samedi soir, il a retrouvé un truc : sa vitesse de pied dans la frappe. Je trouvais qu’il avait le pied très lourd depuis le début de la saison, que le ballon ne giclait pas. Au Matmut-Atlantique, il a giclé. Et en plus, Neymar a joué dans un contexte psychologique difficile puisqu’il vient de perdre une amie, la chanteuse Marilia Mendonça, morte dans un accident d’avion (…) En attendant, il est évident qu’en Ligue 1 cette saison, si Neymar et Mbappé sont dans cette forme-là, il n’y aura pas grand-monde pour résister aux Parisiens », fait remarquer l’ancien consultant de Canal+. 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par NJ 🇧🇷 (@neymarjr)

Dans L’Equipe, où il obtient tout comme Kylian Mbappé un énorme 8 sur 10, Neymar a cette fois droit à des louanges, ce qui est rare en cette année 2021 pour lui. « Le Brésilien, transparent, inquiétant depuis plusieurs mois, avait retrouvé une partie de sa magie (…) On le confesse, on a douté de la résilience du crack. L’espoir de le revoir avait presque fini par disparaître (…) Mauricio Pochettino, comme tout le monde, a dû savourer ce qu’il a vu, un Neymar impliqué dans le jeu, précieux par ses décrochages, sans cesse en mouvement, n’hésitant pas comme à sa grande époque à se livrer dans le duel », reconnaît le quotidien sportif. Et dans Le Parisien, on est également ravi de voir le vrai Neymar faire son retour au PSG. « Depuis trois matchs (Lille, Leipzig, Bordeaux), le meneur de jeu parisien paraît métamorphosé. Il brille enfin, pour le plus grand plaisir du PSG qui ce samedi avait un Neymar en pleine possession de ses moyens », constate Benjamin Quarez. 

Désormais Neymar va encore une fois se manger un aller-retour entre la France et le Brésil afin de jouer deux matchs qualificatifs pour le Mondial 2022 au Qatar avec la Seleçao, dont l'un contre l'Argentine de son coéquipier et ami Lionel Messi. Espérons que tout cela ne dérèglera pas la belle mécanique qui semble enfin se remettre en marche pour Neymar. Le Paris Saint-Germain avec un Ney aussi fort n'est pas le même PSG, et c'est ce que Mauricio Pochettino, qui a rarement pu compter sur le Brésilien depuis sa signature en janvier dernier, doit se dire après le show réalisé contre Bordeaux.