PSG : Messi plombe Neymar et Mbappé, la preuve en stats

PSG : Messi plombe Neymar et Mbappé, la preuve en stats

De nouveau passif contre Manchester City (2-1) mercredi en Ligue des Champions, Lionel Messi n’est pas épargné par les critiques. Pour Geoffroy Garétier, l’attaquant argentin tire le Paris Saint-Germain vers le bas.

Si l’on en croit la dernière fuite, Lionel Messi s’apprête à soulever son septième Ballon d’Or. Et pourtant, ses débuts avec le Paris Saint-Germain sont compliqués. Nouvel exemple avec son match face à Manchester City mercredi, durant lequel l’attaquant argentin n’a que rarement pesé sur le jeu. Mais surtout, sa passivité sur les phases défensives a encore choqué les observateurs à l’image de Geoffroy Garétier, qui n’hésite plus à désigner la Pulga comme un problème pour son équipe.

Des stats accablantes pour l'Argentin

« De toute façon, quoi qu’il arrive, Pochettino est obligé de mettre un milieu travailleur en moins depuis que Messi est arrivé. Pour moi, il y a un problème Messi, a lâché le journaliste de Canal+. Alors évidemment, Messi n’est pas un problème en soit, c’est un joueur formidable même si on pourrait dire que physiquement, il n’a plus le coup de rein qu’il avait il y a encore trois ou quatre ans. Depuis que Messi est arrivé, moi j’ai vu une vraie rupture dans la force offensive du PSG. »

Et le spécialiste du Late Football Club a les statistiques pour le prouver. « Sans Messi sur le terrain cette saison, le PSG c’est 1 but toutes les 34 minutes. Avec Messi, c’est 1 but toutes les 71 minutes, a-t-il comparé. C’est-à-dire que Paris avec Messi est deux fois moins performant que sans Messi. C’est quand même une statistique qui est incroyable. (…) Messi marche, et moi ce que je vois c’est que l’exemple autour de lui est très mauvais. Du coup Neymar se met à marcher puis Mbappé marche et tout le monde marche. » Un véritable boulet pour le Paris Saint-Germain

« Messi tire l’équipe vers le bas »

« Au lieu de tirer l’équipe vers le haut comme on l’espère, il la tire au final vers le bas, dans le sens où il n’y a pas d’engagement, pas de solidarité et même pas une première ligne d’attaque qui au moins fait l’effort de bloquer la première relance, a critiqué Geoffroy Garétier. Et au bout du compte, tout revient toujours sur les milieux et défenseurs. On dit que Mendes et Hakimi ne savent pas défendre mais ils prennent tout en un-contre-un, plus personne ne prend de risque et au bout du compte vous avez une équipe qui joue désespérément bas et c’est pour cela qu’on s’ennuie. C’est le plan de jeu par défaut. » Pas sûr que l’entraîneur Mauricio Pochettino parvienne un jour à trouver la solution.