PSG : Mbappé en patron sans Neymar, Luis Fernandez bluffé

PSG : Mbappé en patron sans Neymar, Luis Fernandez bluffé

Icon Sport

En l’absence de Neymar (suspendu), Kylian Mbappé a porté le PSG sur ses épaules contre Saint-Etienne, dimanche au Parc des Princes.

Auteur d’un doublé, l’attaquant du Paris Saint-Germain a prouvé qu’il était l’homme en forme du moment dans la capitale française. En plus de marquer et de livrer une nouvelle performance aboutie, Kylian Mbappé a fait preuve d’un état d’esprit remarquable. Effectivement, le buteur de l’Equipe de France s’est comporté comme un véritable patron, ce qui n’a pas manqué de plaire à Luis Fernandez. Interrogé par Le Parisien, le consultant de BeInSports a félicité Kylian Mbappé pour son attitude remarquable.

Mbappé, le facteur X de Paris

« A l’heure où on arrive sur le sprint final et que tu n’es pas dominateur, que tout le monde peut battre ou inquiéter tout le monde, je note que la réaction du PSG est intéressante. Il fallait montrer du caractère pour aller chercher les ressources mentales pour retourner la situation. Et, puis, je trouve que Kylian (Mbappé) est bien, il est dans une bonne dynamique. Il répète les performances. D’autant plus qu’il n’y avait pas Neymar. Même si tout n’est pas parfait, c’est important de gagner ces matchs-là » a confié l’ancien entraîneur du PSG avant de poursuivre sur les ambitions du Paris SG cette saison.

« Ils veulent tout gagner tous les ans ! Ils n’ont jamais été aussi près d’y parvenir que la saison dernière. Mais, sur les trois compétitions, la plus importante c’est la Ligue des champions. Là, il reste City et le Chelsea de Tuchel ou le Real en finale ! Ils ont éliminé le Bayern en montrant du caractère, un état d’esprit. C’est bien, oui. Ils montrent des choses intéressantes. Les joueurs sont concernés, ça se voit, ça se note. Mais pour l’instant, on n’a rien ! Il n’y a rien. Tu peux encore tout perdre ». Avec un Kylian Mbappé de ce niveau, le PSG peut caresser l’espoir de tout gagner cette saison. Mais les coéquipiers de l’international français de 22 ans devront vite l’imiter et hausser à leur tour leur niveau de jeu.