PSG : Marre des critiques, un joueur craque

PSG : Marre des critiques, un joueur craque

Malgré la nouvelle victoire du Paris Saint-Germain en Ligue 1 face aux Girondins de Bordeaux samedi (3-2), le club de la capitale française a quand même subi une vague de critiques.

Hormis le revers lors du Trophée des Champions contre Lille en début de saison (0-1) et la défaite face à Rennes en championnat début octobre (0-2), le PSG a réalisé un véritable sans-faute sur cette première partie de saison. Notamment en Ligue 1, où Paris vole en tête avec 10 points d’avance sur son dauphin, Lens, après 13 journées. Mais ce n’est pas parce que les résultats sont bons au niveau comptable que l’équipe de Mauricio Pochettino évite les critiques. Bien au contraire même, puisque ces dernières semaines, l’entraîneur argentin en prend plein la tête dans les médias. Il faut dire que son PSG est quand même perméable défensivement, tout en étant inconstant sur la durée d’un match. Dernier exemple en date, samedi contre Bordeaux, quand Paris s’est fait peur en encaissant deux buts en toute fin de rencontre. Des frayeurs qui enflamment les débats autour du PSG. Ce qui ne plaît pas toujours aux joueurs franciliens. Ouvert à la remise en questions, Ander Herrera, par exemple, ne supporte plus trop les attaques des consultants...

« On ne peut pas écouter tout ce qui se dit, sinon on va devenir fous »

« On a beaucoup de choses à améliorer. On est dans une période où on ne contrôle pas les matchs pendant 90 minutes, c'est une chose que l'on doit faire parce que toutes les équipes ont de la qualité. Si tu n'as pas le ballon, si tu ne contrôles pas le match pendant 90 minutes, tu vas souffrir. Mais avec Paris, ce n'est jamais bien, tout le monde parle, mais on ne doit pas oublier qu'on est premiers du classement. On ne donne pas la valeur aux équipes que nous affrontons, toutes les équipes veulent gagner contre le PSG. On ne cherche pas d'excuse. Tout le monde pense que c'est facile de venir ici à Bordeaux et de gagner contre une équipe qui a des supporters, qui a des qualités, beaucoup de joueurs offensifs. On est critiques avec nous, parfois c'est trop. On ne peut pas écouter tout ce qui se dit, sinon on va devenir fous », a balancé, sur Canal+, le milieu espagnol, qui sait que le PSG ne pourra pas aller au bout en Ligue des Champions avec une telle fébrilité dans le jeu...