PSG : Les Parisiens sont « complètement fous », l’Italie n'a pas compris

PSG : Les Parisiens sont « complètement fous », l’Italie n'a pas compris

Photo Icon Sport

Mercredi soir, de nombreux observateurs ont été choqués par le rassemblement des milliers de supporters du Paris SG à l’extérieur du Parc des Princes en marge de PSG-Dortmund.

Les plus fervents supporters du Paris Saint-Germain s’étaient effectivement regroupés à l’extérieur du Parc des Princes, avec l’accord de la Préfecture de Paris, pendant que Neymar et ses coéquipiers battaient le Borussia Dortmund à huis clos. Après la victoire du Paris SG, les scènes de liesses étaient belles à voir, mais n’étaient clairement pas en adéquation avec les restrictions imposées par le gouvernement ces derniers jours pour ralentir la propagation du coronavirus Covid-19. Joueur de Salernitana en Série B, Thomas Heurtaux vit l’état d’urgence en Italie depuis plusieurs jours. Confiné chez lui comme tous les Italiens, il a expliqué à France Football que les Italiens avaient été véritablement choqués par l’attitude des fans du PSG.

« Je parle beaucoup avec ma famille et mes amis en France qui sont préoccupés par la situation en Italie. Quand je leur dis que ça va arriver en France, ils y croient sans trop y croire. C'est un peu compliqué de leur faire passer le message. Et pourtant... Moi je vois de l'extérieur, heureusement que les Championnats ont été suspendus. Mais quand je vois que les boîtes de nuit étaient encore ouvertes, je me dis qu'ils n'ont pas pris conscience de la vitesse de propagation. Mieux vaut rester à la maison, parce que ça concerne tout le monde. La tante de ma femme travaille à l'hôpital à Milan. Elle nous raconte que ça touche même des jeunes. Ce qui est dangereux, c'est que tout le monde, même moi, on est peut-être contaminé sans le savoir. Pour PSG-Dortmund c'est beau ce qu'ont fait les supporters. Mais en Italie, ça a été mal vu. On se dit qu'ils sont complètement fous. Mais ce n'est pas de leur faute, ils n'ont pas pris conscience assez tôt. Par exemple, j'ai un ami qui a pris un vol Paris-Rome vide à l'aller. Quand il a demandé comment c'était possible, on lui a dit que le vol retour était complet. Les Français exilés revenaient à Paris, alors qu'ils étaient peut-être contaminés sans le savoir » a indiqué l’ancien défenseur du Stade Malherbe de Caen, qui invite plus que jamais les Français à suivre les consignes en restant un maximum chez soi et en limitant un maximum ses déplacements.