PSG : Le Qatar rêve d'un stade version champagne et petits fours

PSG : Le Qatar rêve d'un stade version champagne et petits fours

Icon Sport

Le PSG ne trouve pas d'accord avec la Mairie de Paris pour racheter le Parc des Princes. Un agrandissement coûteux est toujours possible, mais ça serait surtout pour doubler la capacité des loges. 

En plein bras de fer pour l’avenir de son stade, le Paris Saint-Germain ne trouve pour le moment aucune solution avec la Mairie de Paris. Le club de la capitale aimerait être le propriétaire du Parc des Princes, et pouvoir ainsi en faire ce que bon lui semble. De quoi générer un maximum de revenus et aider à équilibrer le budget à l’avenir, ce qui n’est pas possible actuellement. De son côté, Anne Hidalgo et ses adjoints n’ouvrent clairement pas la porte à la vente d’un monument de la capitale à des investisseurs privés, et le débat se porte tout autant sur la réelle volonté de vendre, que sur un prix qui sera très largement à discuter. 

Les loges, ça rapporte très gros !

Mais le Paris SG est coincé et cela agace au plus haut point Nasser Al-Khelaïfi. Plusieurs possibilités sont envisageables, comme celle d’aller jusqu’au Stade de France et même de racheter l’enceinte de Saint-Denis pour en faire un stade dédié au club de la capitale. Partir de zéro et créer un stade dont le PSG serait propriétaire d’entrée de jeu est aussi une option, forcément très coûteuse et longue à se concrétiser dans le temps. 

Le Parc des Princes et ses 48.000 places est actuellement trop petit pour le PSG, qui l'a fait savoir en annonçant son 100e match à guichets fermés consécutif cet automne. Une extension a toujours été envisagée, mais le projet se heurte aux réalités architecturales et aux contraintes extérieures. Résultat, selon Le Parisien, il sera quasiment impossible d’augmenter au-delà de 55.000 places la capacité du Parc des Princes en cas de gros travaux. Et si cela devait être le cas, le grand public n’en profiterait pas, puisque l’idée serait de faire exploser le nombre de places VIP. Ce sont ces emplacements Premium qui rapportent très gros au PSG actuellement, avec 5000 places en loges qui assurent 50 % des recettes de matchs pour le club de la capitale. Une version « de luxe » pour le club parisien, qui risque toutefois d’être très coûteuse. En effet, cela demanderait quasiment 500 millions d’euros de travaux, pour rajouter seulement 7.000 places. Un coût exorbitant qui fait forcément dire que, à ce prix-là, le PSG peut presque se payer un nouveau stade d’une capacité à sa guise.