PSG : Le départ d'Ibrahimovic était « nécessaire » prétend un ancien

PSG : Le départ d'Ibrahimovic était « nécessaire » prétend un ancien

Photo Icon Sport

Alors que le départ estival de Zlatan Ibrahimovic à Manchester United fait toujours débat du côté du Paris Saint-Germain, José-Karl Pierre-Fanfan a avoué que cette séparation était inévitable pour pouvoir franchir un nouveau pallier.

Pour l’instant, les débuts d’Unai Emery à la tête du club de la capitale française sont mitigés. Surtout depuis la défaite contre Monaco (3-1) et le revers en toute fin de match face à Saint-Étienne ce vendredi (1-1). Selon certains spécialistes, ce départ manqué est en partie dû à l’absence de Zlatan Ibrahimovic au sein du vestiaire parisien. Alors que l’attaquant suédois brille actuellement sous les couleurs de MU, où il a déjà marqué 4 buts en 4 matchs dont un dernier lors de défaite face à City samedi (1-2), Paris peine à trouver son allure de croisière. Et selon José-Karl Pierre-Fanfan, le problème n’est pas le départ d’Ibrahimovic en lui-même, mais plutôt tout ce qui l’a entouré…

« Le départ d'Ibra marque un virage nécessaire. On n'a plus ce leader charismatique, ce joueur capable de faire la différence à tout instant. Zlatan a un certain âge, et cette équipe, qui tournait autour de lui arrivait à la fin d'un cycle. À moins de faire venir Messi, Ronaldo ou Neymar, il fallait mettre autre chose en place. Il fallait préparer le départ d'Ibra depuis longtemps, pas deux mois avant. Ça souffre de la comparaison avec le jeu sous Laurent Blanc. Mais sa philosophie de jeu était applicable car le recrutement était en phase avec celle-ci. Aujourd'hui, je ne suis pas sûr qu'un Motta puisse faire ce pressing, mettre cette intensité, ou qu'un Verratti puisse jouer en meneur dos au but. Emery n'a peut-être pas osé faire des choix forts, qui permettraient à l'ADN de son jeu de transpirer et peut-être à l'équipe d'être plus efficace selon ses préceptes », a déclaré, dans les colonnes de L’Equipe, l’ancien défenseur du PSG, qui estime donc qu’Emery a encore bien du mal à façonner son équipe malgré le fait que le départ Ibrahimovic était utile.