PSG : La réponse cash de Pierre Ménès aux accusations de Mediapart

PSG : La réponse cash de Pierre Ménès aux accusations de Mediapart

Photo Icon Sport

Ce mercredi, sur le site de Mediapart, un journaliste accusait clairement Pierre Ménès de rouler ostensiblement pour le Paris Saint-Germain, mettant en exergue la proximité du consultant de Canal+ avec le club de la capitale et les différents gestes faits par le PSG pour entretenir une relation amicale avec Pierre Ménès. Bien évidemment ce dernier n'a pas tardé à réagir à ces accusations forcément peu agréables, et il a balayé d'un revers de la main être une courroie de transmission du Paris Saint-Germain comme le journaliste de Mediapart le laisse très clairement sous-entendre.

Sur Ozap, Pierre Ménès a longuement riposté à cette charge. « Le journaliste a sous-entendu que j'avais été payé pour faire l'interview de Thiago Motta pour le magazine du PSG, que j'étais influenceur du club, et qu'à ce titre je recevais un maillot à chaque début de saison. Je n'ai pas été payé pour l'interview de Thiago Motta comme Julien Cazarre n'a pas été payé pour celle de Veratti. Ca fait partie des échanges de bons procédés entre une chaîne diffuseur de la Ligue 1 et un club. J’avais aussi fait une chronique sur Neymar parce qu'ils me l'avaient demandé. Mais j'ai aussi fait huit pages dans le journal du club de Dijon, j'ai fait des interviews à Strasbourg. En ce moment, je suis à Rennes, je vais faire une interview pour le club (...) Je vais aussi en tribune d'honneur à Rennes, à Reims, à Dijon, à Strasbourg. A Monaco, je suis à trois mètres du prince. Il faut être ramolli du bulbe pour ne pas comprendre que c'est compliqué pour moi d'aller dans une tribune normale dans un stade de foot. Si je vais dans une tribune normale avec des spectateurs lambdas, je vais passer le match à prendre des photos ou à échanger avec les gens et je ne vais pas voir le match (...) Encore une fois, 'Mediapart' ne parle systématiquement que du PSG. J'ai l'impression qu'il n'y a qu'un club en France. Il y aurait les mêmes fiches ethniques à Dijon, ça aurait fait deux lignes dans les journaux et tout le monde s'en moquerait. Sauf que le PSG, ça fait vendre (...) Soyons très clair, le PSG me filerait 20.000 euros par mois pour dire du bien d'eux, j'adorerais ! Je ne le dirais pas, mais j'adorerais. Que ça plaise ou pas, je suis une personnalité du football français, je suis très suivi sur Twitter, je suis formidablement bien accueilli partout où je vais. Je n'ai pas de relations plus privilégiées avec le PSG qu'avec les autres clubs de L1 », a fait savoir le consultant de Canal+, histoire de répondre au journaliste de Mediapart. 1 partout la balle au centre...