PSG : Il a ruiné Kurzawa sur le terrain, et enfonce le clou à distance

PSG : Il a ruiné Kurzawa sur le terrain, et enfonce le clou à distance

Photo Icon Sport

Quelques mois après son départ du Paris Saint-Germain, Yuri Berchiche est revenu sur son aventure en Ligue 1 tout en envoyant un message clair à Layvin Kurzawa.

Depuis le début de la saison, et malgré son expulsion face à l'Atletico Madrid samedi (2-3), Yuri Berchiche donne satisfaction à l'Athletic Bilbao. Transféré contre un chèque de 24 millions d'euros en juillet dernier, le latéral gauche aurait pourtant bien voulu continuer sa route à Paris, où il n'a finalement passé qu'une seule saison. Mais quelle saison, vu qu'il a garni son palmarès avec une Ligue 1, une Coupe de la Ligue et une Coupe de France en étant devenu le titulaire de Paris sous les ordres d'Unai Emery. Un bonheur francilien que le joueur de 28 ans n'est pas prêt d'oublier.

« Je considère que cette année au PSG est la plus significative de ma carrière sportive, et aussi dans ma vie personnelle. Nous avions créé un groupe ou tout le monde s'entendait bien et se soutenait. On allait diner ensemble deux ou trois fois par semaine. On s'amusait et cela me manque beaucoup. Paris restera toujours dans mon coeur. Ce n'est pas de la nostalgie, je ressens plutôt de la peine de ne pas avoir pu continuer. J'ai dû prendre cette décision personnelle pour ne pas laisser échapper le contrat que l'on me proposait ici. J'avais un très bon contrat à Paris, mais ici, on me proposait de gagner plus du double, et je n'ai pas laissé passer cette opportunité. Kurzawa ? Layvin est un international reconnu, d'une très grande qualité. Face à la concurrence, il a perdu confiance, j'ai juste profité de cet instant où il n'était pas à son meilleur niveau pour montrer ce que je pouvais faire. J'ai joué plus que lui car il n'était pas en grande forme. Un conseil pour Kurzawa ? C'est simple, qu'il arrête d'être distrait par l'extra-sportif, et qu'il se concentre sur le football. Il a la capacité pour y arriver, il doit être plus fort mentalement. Poursuivre un objectif et s'y tenir : donner le meilleur de lui-même et laisser les critiques de côté », a avoué, sur Canal+, Berchiche, qui explique donc comment Kurzawa peut déloger Juan Bernat, son remplaçant au PSG, d'ici à la fin de la saison. Sauf qu'avant de penser à récupérer une place de titulaire à Paris, l'international français devra d'abord retrouver le chemin de la compétition après s'être fait opérer d'une hernie discale en septembre dernier.