PSG : Donnarumma à la ramasse, il connait le responsable

PSG : Donnarumma à la ramasse, il connait le responsable

Icon Sport

Titulaire indiscutable cette saison, Gianluigi Donnarumma n'en profite pour enfin s'imposer comme le portier de référence. Le PSG n'est pas rassuré. 

Christophe Galtier a mis les choses au clair à son arrivée au Paris Saint-Germain. L’alternance est terminée et Gianluigi Donnarumma est le titulaire indiscutable dans les buts du club parisien. D’ailleurs, c’est l’italien qui a disputé tous les matchs jusqu’à présent, que Keylor Navas ait des petits pépins physiques ou pas. Pendant la préparation, le Costaricien avait toutefois prouvé qu’il n’avait rien perdu de son talent en se montrant efficace et sûr. Des qualités qui ne ressortent pas forcément quand il s’agit de commenter le début de saison de Donnarumma. Au point d’inspirer une réflexion sur ce sujet à Christophe Galtier ? 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Pour le moment, l’entraineur du PSG n’en est pas encore là. Il s’agit de donner de la confiance au gardien champion d’Europe avec l’Italie, qui a perdu de sa superbe depuis qu’il a signé en France. Des hésitations, des buts concédés où il est au moins en partie impliqué, des relances au pied très risquées et qui font passer des frissons à toute une équipe, Donnarumma n’est pas encore le grand gardien dont le PSG a besoin pour aller décrocher la Coupe aux grandes oreilles. 

La présence de Navas le dérange

Pour Jérôme Alonzo, le doute s’installe en tout cas, et le vestiaire le sent bien. D’autant que Keylor Navas, qui devait partir, est toujours là et met inévitablement la pression sur son concurrent. « Sur le banc, tu n’as pas Sergio Rico, comme prévu. Quand tu ne vas pas bien et que sur le banc tu as un vrai numéro deux qui ne jouera jamais sauf en cas de gastro, ce n’est pas pareil que quand tu as Keylor Navas, un des cinq meilleurs gardiens au monde. Et, ça, ça change tout. Parce que Donnarumma sait qu’à la prochaine, il y a droit. C’est sûr et certain. S’il lui fait une confiance aveugle, Galtier risque à terme une grogne du vestiaire. Parce qu’on voit tous que les défenseurs ne jouent pas de la même façon qu’il y a six mois avec lui. On voit que la fébrilité est en train de gagner tout le monde derrière, Marquinhos le premier. Et je suis convaincu que c’est en lien avec la baisse de régime de Donnarumma »
 assure le consultant d’Amazon Prime dans les colonnes du Parisien. Un problème qui devait donc être réglé cet été, risque à tout moment de revenir sur le devant de la scène. La trêve internationale va donc faire du bien à tout le monde, même si le portier italien se sait attendu au virage au PSG.