PSG : Al-Khelaifi garde ses 70ME, Icardi et Paris c'est fini ?

PSG : Al-Khelaifi garde ses 70ME, Icardi et Paris c'est fini ?

Photo Icon Sport

L'option d'achat de Mauro Icardi semble ne plus devoir être levée par le Paris Saint-Germain, en Italie on voit l'attaquant argentin prêté par l'Inter débarquer l'été prochain à la Juventus.

L’histoire avait bien commencé entre le Paris Saint-Germain et Mauro Icardi, l’attaquant argentin enchaînant les buts, au point d’éclipser Edinson Cavani. Wanda Nara étant elle aussi emballée par Paris, tout allait donc pour le mieux dans le meilleur des mondes. Et début janvier il se disait même que Nasser Al-Khelaifi n’allait pas traîner à signer un chèque de 70EM pour lever l’option d’achat de l’attaquant argentin. Oui mais voilà, c’est une évidence, depuis plusieurs semaines Mauro Icardi n’est plus vraiment le 4e Fantastique du PSG, Edinson Cavani étant revenu à son meilleur niveau. Alors, ce samedi, du côté du quotidien sportif turinois Tuttosport on affirme que Paris ne conservera pas le joueur prêté par l’Inter, la rupture semblant complète entre Thomas Tuchel et son joueur. Et cela tombe bien car Mauro Icardi n'est plus vraiment intéressé de poursuivre sa carrière du côté du club de la capitale.

Si le media proche de la Juventus fait cette annonce, c’est qu’après le Paris Saint-Germain c’est la Juventus qui serait le futur point de chute de Mauro Icardi. Car ce dernier est lié avec l’Inter jusqu’en 2022, et comme le divorce avec le club milanais est définitivement consommé, Wanda Nara doit trouver un point de chute pour son buteur de mari. Du côté de la Juventus, cela fait plusieurs fois que le nom de Mauro Icardi est évoqué, cela avait déjà été le cas lors du dernier mercato estival avant finalement que le PSG et l’Inter trouvent un accord en toute fin du marché des transferts. Reste que le Paris SG a toujours la main et qu’Icardi peut encore démontrer durant les prochaines semaines à Leonardo et Nasser Al-Khelaifi qu’il vaut finalement bien les 70ME de son option d’achat. Encore faut il que l'Argentin ait le désir de rester à Paris.