PSG : Adieu Zidane, Paris fonce sur Ruben Amorim !

PSG : Adieu Zidane, Paris fonce sur Ruben Amorim !

Dauphin du FC Porto cette saison avec le Sporting, l’entraîneur portugais Ruben Amorim est la priorité de Luis Campos au PSG afin de remplacer Mauricio Pochettino.

La révolution est en marche au Paris Saint-Germain. Après l’annonce tonitruante de la prolongation de Kylian Mbappé juste avant le match face au FC Metz samedi soir, le PSG s’agite en coulisses pour satisfaire sa superstar. Leonardo, qui entretenait des relations polaires avec Kylian Mbappé, a d’ores et déjà été remercié. Le Brésilien va être officiellement remplacé dans les heures à venir par Luis Campos, ancien directeur sportif de l’AS Monaco et très proche de la famille Mbappé. Au PSG, le Portugais aura une mission totalement différente de celle qu’il a accomplie à Monaco et au LOSC, où il s’agissait de projets de trading dans des clubs moins huppés que le PSG. Dans la capitale française, la donne sera différente et pour l’accompagner, il souhaite faire venir le jeune et talentueux entraîneur du Sporting Portugal, Ruben Amorim, le départ de Mauricio Pochettino ne faisant aucun doute du côté du Parc des Princes

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Paris Saint-Germain (@psg)

Ruben Amorim au PSG, un choix validé par Mbappé ?

Selon les informations obtenues par Le Parisien, et déjà évoquées la semaine passée par FootMercato, l’entraîneur de 37 ans est la priorité absolue de Luis Campos pour le poste d’entraîneur. Champion avec le Sporting en 2021, Ruben Amorim coche toutes les cases aux yeux de l’ancien directeur sportif de l’AS Monaco. A l’origine de l’éclosion d’un certain Nuno Mendes, qu’il pourrait retrouver au Paris Saint-Germain, Ruben Amorin a brillé dans le championnat portugais, mais également en Ligue des Champions. Cette saison, il a réussi l’exploit de sortir d’une poule très homogène composée par ailleurs de l’Ajax Amsterdam, du Borussia Dortmund et du Besiktas Istanbul, avant de tomber les armes à la main contre Manchester City en huitième de finale de la Ligue des Champions. Cette information du quotidien régional confirme donc deux tendances : Mauricio Pochettino va être viré, tandis que Zinedine Zidane ne devrait pas occuper le banc du PSG la saison prochaine.

Ruben Amorim a une clause libératoire à 30 ME

Pour s’attacher les services de Ruben Amorim, le PSG va en revanche devoir négocier comme pour une superstar offensive ou un défenseur chevronné. Et pour cause, comme c’est très souvent le cas au Portugal avec les entraîneurs, Ruben Amorim dispose d’un contrat avec une clause libératoire. Lié au Sporting jusqu’en juin 2024, le coach portugais dispose d’une clause s’élevant à 30 millions d’euros, un montant colossal pour un entraîneur. Le PSG fera-t-il avec Ruben Amorim ce que Chelsea a fait avec André Villas-Boas il y a quelques années en lâchant plus de 10 millions d’euros au FC Porto ? Déterminé comme jamais à contenter Kylian Mbappé et son nouveau directeur sportif Luis Campos, le Qatar pourrait céder à cette folie afin de faire venir l’actuel entraîneur du Sporting Portugal. Cela signifierait que le budget « entraîneur » de Paris serait gigantesque cet été, car en plus de payer le montant de la clause libératoire de Ruben Amorim, il va falloir signer un gros chèque à Mauricio Pochettino, à qui il reste encore un an de contrat au PSG. Sans doute un détail pour QSI.

Pochettino viré, Zidane à oublier ?

Enfin, et comme indiqué par ailleurs, la piste Ruben Amorim confirme que Zinedine Zidane ne devrait pas être le futur entraîneur du Paris Saint-Germain. L'ancien entraîneur du Real Madrid est depuis plus d'un an le rêve ultime du Qatar pour ce poste. Mais tandis que la Coupe du monde 2022 pourrait être la dernière grosse compétition de Didier Deschamps à la tête de l'Equipe de France, il semblerait que Zinedine Zidane souhaite voir comment les choses vont évoluer chez les Bleus. Zidane rêve de devenir le prochain sélectionneur des Bleus et a bien conscience que s'il venait à s'engager avec le PSG cet été, cet objectif ne sera plus atteignable avant de très longues années. En ce sens, l'ancien coach des Merengue a fait le choix de la patience afin de ne pas rater le train de l'Equipe de France lorsque celui-ci va se présenter, peut-être à la fin de l'année. Conscient qu'il sera désormais trop difficile d'attirer Zidane, le PSG a donc fait le choix de se rabattre sur Ruben Amorim. Un plan B de très grand luxe.