PSG : 5 nominés pour la pire recrue de l’ère QSI, l’Espagne se marre

PSG : 5 nominés pour la pire recrue de l’ère QSI, l’Espagne se marre

Photo Icon Sport

Auteur d’un incroyable raté contre Strasbourg (2-2) dimanche, Eric Choupo-Moting a inspiré nos confrères du Parisien.

Au risque de vexer le président Nasser Al-Khelaïfi, le quotidien régional a cité les noms des cinq pires recrues du Paris Saint-Germain depuis l’arrivée de Qatar Sports Investments en 2011. Vous l’aurez compris, l’attaquant camerounais fait évidemment partie de la liste. Mais qui sont les quatre autres flops ? Les candidats étaient nombreux, mais tout le monde sera d’accord pour citer l’attaquant prêté au Betis Séville Jesé Rodriguez.

« Accélération de moineau, sens du but bouché, en plus d’un genou en bois après une rupture du ligament lors de ses années Real. Toute l’Europe le savait, sauf le PSG tombé dans le panneau », s’est moqué le journal au sujet de l’Espagnol arrivé en 2016, comme le milieu défensif Grzegorz Krychowiak, vite écarté par Unai Emery et maltraité en interne.

Ce joueur moqué dans le vestiaire

« Le vestiaire se moquait de lui tellement il était en dessous et aux entraînements et pendant les matchs. On a dit un jour qu’il avait deux fers à repasser à la place des pieds et c’est méchant pour les fers à repasser », a raconté le média, qui n’oublie pas le jeune retraité Lassana Diarra, et encore moins l’énorme gâchis Hatem Ben Arfa, avec qui le club continue de se battre sur la scène juridique. Forcément, cet article amuse les anti-PSG, y compris en Espagne où le quotidien As a visiblement apprécié.